Bernard Lacombe : “Dans le tunnel, on disait ‘contre qui on joue ce soir ?’, comme si on ne savait pas (rires). On avait une telle confiance en nous…”

( Photo by Michel Barrault / Onze / Icon Sport )

Bernard Lacombe, à l’occasion des 140 ans des Girondins de Bordeaux, s’est remémoré son passage au club et notamment les bonnes saisons de celui-ci en D1. « Dans le tunnel, on disait ‘contre qui on joue ce soir ?’, comme si on ne savait pas (rires). Mais on avait une telle confiance en nous… Dans le collectif, dans tout ce qu’il y avait autour de nous : on se sentait presque imbattables. On avait mis des roustes à Saint-Etienne, aux Nantais… C’est difficile d’expliquer les choses tellement c’était fort entre nous. René Girard, sur un terrain, c’était peut-être un joueur dur mais attention, techniquement, il n’avait pas les pieds carrés ».

Malheureusement, en Coupe d’Europe, c’est la Juventus qui stoppa le bon passage bordelais. « On aurait pu presque aller en finale de la Coupe d’Europe, tellement on était bien… Il y a eu ce match à Turin où Michel (Platini) nous a fait des misères. Mais au match retour ça s’est passé différemment. Ils avaient six Champions du Monde dans l’équipe… C’était des mecs qui étaient difficiles à attraper, des mecs d’un talent, avec une mentalité… Mais nous, on était aussi des bons joueurs […] Nous avons passé de tellement bons moments… Pour la plupart de nous, on garde de cette ville un souvenir remarquable ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever