Clément Carpentier : “Il n’a jamais rien lâché, se montrant irréprochable à chaque fois qu’on faisait appel à lui”

Clément Carpentier, sur France Bleu Gironde, est revenu sur la première victoire à domicile des Girondins de Bordeaux face au Stade de Reims (3-2).

« On parle de ces joueurs qui ont refusé de baisser la tête alors que l’équipe était au bord du précipice. Menés 0-2 après 63 minutes de jeu, à ce moment-là, les Girondins étaient au plus mal. Mais l’un d’eux était déjà révolté, Benoit Costil, qui a passé une terrible soufflante à ses coéquipiers à la mi-temps pour leur demander de se bouger les fesses. Comme depuis de nombreux mois, Yacine Adli a ensuite pris le relais sur le terrain. Oui, il peut manquer de rigueur parfois, mais qu’est-ce qu’il se donne sur un terrain, et peu importe le score. Il a relancé son équipe en inscrivant le premier but. Et que dire de Jimmy Briand, au fin-fond de la cave depuis l’arrivée de Jean-Louis Gasset il y a un an et demi, et même avec Vladimir Petkovic aujourd’hui… Il n’a jamais rien lâché, se montrant irréprochable à chaque fois qu’on faisait appel à lui. Il est entré à la 70ème minute de jeu et a inscrit le but de l’égalisation, puis de la victoire, avec à chaque fois une grande justesse technique. Les Girondins peuvent vraiment dire merci à ces trois hommes  […] Au classement, ce n’est toujours pas fabuleux, on ne va pas se mentir, les bordelais gagnent juste une place. Ils sont 16èmes avec seulement trois points sur la zone rouge et douze points en 12 matches. Mais surtout cette première victoire à domicile de la saison fait un peu descendre la pression surtout avant la réception du PSG samedi prochain. Là, il faudra vraiment montrer autre chose pour être à la hauteur de ce rendez-vous ».

Retranscription Girondins4Ever