Philippe Etchemendy : “Au final, il est décisif sur trois phases arrêtées, une touche sur sa remise, un coup franc, et un penalty”

Philippe Etchemendy, entraineur au JA Biarritz (R2), sur France Bleu Gironde, s’est exprimé sur les choix de Vladimir Petkovic pour le match des Girondins de Bordeaux face au Stade de Reims.

« De toute façon, on voit bien que M’Baye Niang n’est pas prêt, donc s’il veut rajouter des attaquants, il ne reste plus que ce bon vieux Jimmy à aligner. D’un autre côté, il a bien optimisé ça lui aussi, mais sur des phases de jeu qui lui correspondent. Au final, il est décisif sur trois phases arrêtées, une touche sur sa remise, un coup franc, et un penalty. Les circonstances ont fait que le travail de Jimmy Briand a récompensé l’attitude de l’équipe pendant les 20 dernières minutes. Maintenant, on peut penser que c’est quand même sur un coup qui sera très compliqué à reproduire dans de pareilles circonstances […] Les changements de Vladimir Petkovic ? Au départ, il fallait quand même que le coach reconstruise tout son milieu de terrain… Il y avait beaucoup de changements à ce niveau, la rentrée de Tom Lacoux. Finalement, il a gardé sa ligne défensive et son attaque telle qu’il l’avait mise à Lorient. Il avait gardé ça pour ne pas trop perturber son onze de départ. Finalement, ça n’a pas marché, donc il a relativement réagi. Pour le reste, il a voulu rebattre les cartes et remettre un peu de fraicheur avec des joueurs comme Kalu, qui a apporté dans son style et sur son côté. Sans parler de coaching gagnant, on peut dire que ça a permis de rebattre les cartes à la mi-temps ».

Retranscription Girondins4Ever