Mickaël Landreau : “Il y a un concours de circonstances”

(Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

Mickaël Landreau a réagi à la hiérarchie actuelle des gardiens en Equipe de France, Benoit Costil, le gardien des Girondins de Bordeaux, étant deuxième derrière Hugo Lloris.

« De tout temps, notre trois meilleurs gardiens jouaient dans nos trois meilleurs clubs français. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. C’est plutôt un concours de circonstances aujourd’hui […] Voir Areola et Costil numéros 2 et 3 chez les Bleus, si c’est inquiétant ? Maignan est blessé, et Mandanda ce n’était pas prévu qu’il ne joue pas. Il y a un concours de circonstances. De tout temps, on n’a jamais eu 50000 gardiens non plus. Barthez, Lama, ils se sont tirés la bourre, mais derrière… J’étais le numéro 3, mais je ne les ai pas plus titillés que ça. Derrière, il n’y avait pas 10000 gardiens qui étaient potentiellement numéro 1. Barthez-Coupet, mais il n’y pas eu 10000 options ».

Canal

Retranscription Girondins4Ever