Nicolas Paolorsi : “On a vu des coaches qui ont inculqué des principes de jeu à leur équipe beaucoup plus rapidement que Vladimir Petkovic n’a pu le faire depuis le début de saison”

Nicolas Paolorsi, dans au 6 mètres (France 3 NoA), se veut optimiste pour la suite de la saison des Girondins de Bordeaux, insistant sur le fait que les prochaines échéances en diront plus sur la réelle valeur de cette équipe.

« C’est là qu’on va savoir. L’après trêve internationale sera décisif. Il y a un moment où le projet de jeu et la construction de l’équipe, c’est bon, on est à 13 journées… Vladimir Petkovic a eu le temps de construire, des joueurs sont restés, il y a eu d’autres trêves… Même si Gérard Lopez est arrivé tard, que les joueurs sont arrivés tard, il y a eu des moments où ils ont pu bosser ensemble. On a vu des coaches qui ont inculqué des principes de jeu à leur équipe beaucoup plus rapidement que Vladimir Petkovic n’a pu le faire depuis le début de saison. Donc bien sûr que l’après trêve sera décisif. Maintenant, si vous me demandez si le championnat des Girondins de Bordeaux c’est entre la première et la septième place, ou la septième et la vingtième, je vous dirais la seconde proposition. Il y a un moment où il faut être lucide. Maintenant, par rapport à ce qu’on a connu, et au marasme de la saison passée ou de celle d’avant… J’estime qu’il y a quand même quelques joueurs qui amènent des choses. Alberth Elis amène énormément d’énergie, on a retrouvé un latéral gauche avec Ricardo Mangas, même s’il a des défauts, mais il est capable d’apporter offensivement. Au milieu de terrain il y a des joueurs qui mettent un peu plus d’impact… Il y a quelques motifs d’espoir ».

Retranscription Girondins4Ever