Marvin Esor : “Alberth Elis avec le Honduras, tu laisses partir le garçon mais tu ne sais pas comment tu vas le retrouver”

Marvin Esor, sur France Bleu Gironde, s’est exprimé sur la trêve internationale avec 10 joueurs bordelais partis en sélection où on espère ne pas récupérer de joueurs blessés du côté des Girondins.

« C’est une période qu’on ne maitrise pas. C’est assez compliqué de pouvoir aussi faire confiance aux sélections. Il est important d’avoir un lien entre les deux mais suivant les sélections, ça peut être compliqué. Je pense à Alberth Elis avec le Honduras, tu laisses partir le garçon mais tu ne sais pas comment tu vas le retrouver. C’est un peu les inquiétudes. Après, ça permet aussi aux joueurs de faire un petit break, de se ressourcer et parfois tu as des joueurs qui reviennent encore plus fort ».

Retranscription Girondins4Ever