Christophe Monzie : “Il y a des faits de jeu qui auraient pu permettre à Bordeaux de revenir plus tôt dans le match”

Christophe Monzie est revenu sur l’arbitrage de Monsieur Buquet entre les Girondins de Bordeaux et le Paris Saint-Germain.

« Il y a des faits de jeu qui auraient pu permettre à Bordeaux de revenir plus tôt dans le match. Il y a cette double main de deux joueurs parisiens à la 84ème minute où Niang réclame à bon droit un penalty à Monsieur Buquet qui ne lui accorde pas. Si on marque à la 84ème plutôt qu’à la 92ème, qui sait ce qu’il peut advenir de la fin de la rencontre… J’ai souvenir d’avoir commenté un match à Saint-Etienne il y a 4-5 ans où on est à 0-0 avec une équipe très jeune, et il y a une main complètement involontaire dans la surface que Monsieur Buquet siffle, et on perd 3-0… Il y a aussi un carton Pembélé qui est sanctionné pour une simulation alors que ce n’est pas si évident que ça. Kylian Mbappé fait exactement la même chose en seconde, et il ne prend pas de carton… Il y a eu quelques anomalies ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever