Bernard Genghini : “Il m’a lancé : ’Écoute, réfléchis bien, fais ton choix, mais si tu ne viens pas chez nous, je n’ai vraiment pas envie que tu ailles à Bordeaux’”

Bernard Genghini, dans La Provence, est revenu sur sa signature à l’Olympique de Marseille, alors qu’il devait signer aux Girondins de Bordeaux.

“L’histoire de ma venue à l’OM résume son charisme, sa force de persuasion. Après la coupe du monde 1986 au Mexique, je signe au Servette de Genève. En octobre, l’OM et Bordeaux sont à la lutte en tête de la D1 et les deux cherchent à me recruter comme joker. J’avoue que je suis plus enclin à signer aux Girondins. Quand Bernard Tapie m’appelle, un dimanche, je ne le lui dis pas clairement mais il le sent dans la conversation. Alors, il me lance : ’Ce soir, je suis là’ ’Mais comment président ?’ ’Je prends mon avion et ce soir, je suis à Genève, je t’appelle et on se voit dans un grand hôtel de la ville’ […] Le soir, quand je suis reparti à Genève, il m’a lancé : ’Écoute, réfléchis bien, fais ton choix, mais si tu ne viens pas chez nous, je n’ai vraiment pas envie que tu ailles à Bordeaux’. Il a donc réussi à me convaincre, alors que mon premier choix s’orientait vers les Girondins”.