Lawrence Leenhardt : “Les Girondins lui doivent beaucoup”

La journaliste Lawrence Leenhardt a réagi à la disparition de l’ancien Président des Girondins de Bordeaux, Jean-Didier Lange.

“Beaucoup de peine, de tristesse ressenties après le décès de Jean-Didier Lange. Les Girondins lui doivent beaucoup. Il était aussi un homme charmant, complexe, à l’humour acéré et profondément attaché au club qu’il n’a jamais quitté des yeux… Il était celui qui prenait place à mes côtés dans la tribune de Galin à chacun des matchs de la Réserve, discrètement et sans exception, après son départ de la présidence. Aussi celui qui veillait à ce qu’on ne lui enlève pas le titre de 99, M6 étant arrivé quelque jours plus tard”.

De nombreux journalistes ont également commenté cette disparition comme Julien Bée, mais également Laurent Brun, mais aussi le principal groupe de supporters : les Ultramarines.