Nicolas Le Gardien : “Le titre de 99 est au moment où M6 arrive, mais il est le résultat de cette décennie de remise à flot et de rigueur financière”

Screen Florian Sabathier

Nicolas Le Gardien, sur France Bleu Gironde, est revenu sur la réussite de Jean-Didier Lange aux Girondins de Bordeaux.

« L’expression ‘une main de fer dans un gant de velours’ lui correspond bien. Le premier mot pour le caractériser, c’est également la rigueur. Quand il a pris la Présidence des Girondins en 1991, il est arrivé dans une situation catastrophique. Finalement, il a d’abord dans un premier temps réussi à sauver le club en faisant venir Alain Afflelou qui était l’un de ses clients. Il l’a convaincu de venir et d’investir dans le club. Puis il y a eu toute la période suivante où il a réussi à remettre le club à flot, avec en apogée le titre de 99 au moment où M6 arrive, mais qui est le résultat de cette décennie de remise à flot et de rigueur financière. Par sa rigueur, son exigence, le fait de ne pas dépenser de l’argent qu’il n’avait pas, en s’appuyant sur la formation aussi, il a réussi à faire rebondir ce club avec les grandes heures de la Coupe UEFA, et du titre de 99. Il avait également ce côté, derrière son habit d’avocat, et cette rigueur, d’être un homme très sympathique et plutôt rigolo dès que ce premier rideau était passé. Il avait aussi ce côté-là avec les joueurs, qui a créé une certaine proximité avec eux ».

Retranscription Girondins4Ever