Philippe Lucas : “Si mauvais résultat, il n’y aura plus de temps ? Non, ça commencera à chauffer. On sera dans l’urgence”

Philippe Lucas, sur France Bleu Gironde, s’est exprimé sur le travail des deux entraineurs, Frédéric Antonetti et Vladimir Petkovic, qui sera important avant le match Metz-Bordeaux.

« L’idée est de ne pas aller dans le catastrophisme. Il reste encore beaucoup de matches. La saison est encore longue, on n’est même pas à la mi-saison et beaucoup de choses peuvent se passer. D’autant plus que ce soit les messins ou les bordelais, ils ont montré des arguments sur certains matches. Maintenant il faudra le montrer un peu plus souvent et plus régulièrement et notamment quand ils vont jouer contre des équipes qui disputent leur petit championnat. Il faut redonner de la confiance à travers les entrainements, à travers les discours, à travers aussi les résultats parce que la confiance vient avec les résultats. L’objectif pour les deux équipes sera de se dégager le plus rapidement possible de cette zone de relégation pour ensuite jouer un peu plus libérés […] Si mauvais résultat, il n’y aura plus de temps ? Non, ça commencera à chauffer. On sera dans l’urgence. Si on prend les Girondins, on recevra Brest en cas de mauvais résultat avec une pression énorme puisque ce sera un match à domicile, il n’y aura plus de droit à l’erreur. On aura déjà laissé suffisamment de points comme ça à domicile. Que l’on perde contre le PSG, ce n’est pas un déshonneur mais quand on perd contre Clermont lors du premier match, ça devient plus compliqué ».

Retranscription Girondins4Ever