Ludovic Obraniak : “C’était trop vite vertical. Il y a eu aussi trop d’imprécisions, trop d’erreurs techniques. C’est le manque de confiance sur des ballons faciles”

Ludovic Obraniak a bien vu, comme nous tous, les trop nombreuses erreurs de passes des joueurs des Girondins de Bordeaux face à Metz. Le consultant l’a expliqué par le manque de confiance.

« Lorsqu’on est relégables à l’approche de la trêve hivernale, ce n’est jamais un bon indicateur. Néanmoins, il y a une lueur d’espoir, mais il ne faut pas perdre de temps […] Dans ce match, les bordelais n’ont pas pris le temps de la construction, ça se projetait très vite vers l’avant au détriment de la qualité technique. Il aurait fallu faire voyager Metz de gauche à droite, bouger le bloc… C’était trop vite vertical. Il y a eu aussi trop d’imprécisions, trop d’erreurs techniques. C’est le manque de confiance sur des ballons faciles […] Même si Bordeaux a fait une belle première mi-temps, c’était Metz qui a donné la possibilité aux Girondins de pouvoir totalement s’exprimer ».

Prime Video

Retranscription Girondins4Ever