Jean-Marie Bijotat : “On a du mal à comprendre. Il y a les nouvelles règles qui autorisent 5 remplacements, et face à Metz quatre ont été faits dans les dernières minutes…”

(Photo by FEP/Anthony Bibard/Icon Sport)

Jean-Marie Bijotat, le Président des Coteaux du Libournais, sur France Bleu Gironde, s’est posé des questions sur les changements effectués tardivement par Vladimir Petkovic, lors du match nul entre le FC Metz et les Girondins de Bordeaux (3-3).

« On a du mal à comprendre. Il y a les nouvelles règles qui autorisent cinq remplacements, et c’est vrai que quand on voit que quatre d’entre eux face à Metz ont été faits dans les dernières minutes, on peut se poser quelques interrogations. Il faut gérer sans doute le groupe autrement. Vladimir Petkovic a sans doute beaucoup plus de compétences que moi en la matière, mais c’est bizarre ».

Le dirigeant demande quoi qu’il arrive beaucoup plus de concentration des joueurs bordelais pour arrêter l’hémorragie des buts encaissés.

« Ne pas être dans l’attitude défensive, à ce niveau, c’est juste pas possible à mes yeux. Quand on voit le premier but de Rémi Oudin, ils étaient sept contre trois bordelais, et on arrive à trouver un espace… Donc c’était des deux côtés. Mais tant que ces équipes n’auront pas compris que la solidité défensive était une base pour assurer les transitions derrière… C’est indispensable ! »

Retranscription Girondins4Ever