Jean-Marc Furlan : “J’essaie de me mettre à la place du coach, et par rapport à ce qu’a vécu l’ensemble du club…”

Jean-Marc Furlan s’est exprimé sur le début de saison des Girondins de Bordeaux, qui ont été rachetés l’été dernier.

« Très sincèrement, je pense qu’il faut reconstruire, et la reconstruction d’un projet passe par divers éléments importants. Par rapport à tout ce qui s’est passé, et les problèmes que le club a eus… La construction d’un projet sportif, où l’incertitude est importante au niveau du football, est toujours un peu longue et compliquée. Je n’ai pas regardé tous les matches des Girondins de Bordeaux cette saison, mais quelques uns, et je souhaite le meilleur à ce club parce que j’y ai passé énormément de temps. Je suis très attaché à Bordeaux et aux Girondins, aux Gigis ».

L’ancien joueur bordelais, désormais entraineur à l’AJ Auxerre, se met à la place de Vladimir Petkovic et comprend ses difficulté dans la construction d’un projet.

« J’essaie de me mettre à la place du coach, et par rapport à ce qu’a vécu l’ensemble du club… Parce qu’il ne faut pas croire, on ne peut pas juger que ce qui se passe sur le terrain, il faut aussi juger l’ensemble du projet. Par rapport à ce qu’a vécu le club ces dernières années, je comprends très bien que le staff technique doive reconstruire un projet, et que dans cet ensemble il y a forcément des points faibles et des points forts. Quand tu repars d’une base très basse… Ca prend toujours du temps. A l’AJA, Guy Roux a construit un projet fantastique parce que pendant vingt ans il a eu des joueurs qui étaient tous internationaux, quasiment. C’était la même chose à Sochaux ou Nantes. A un certain moment, tu es toujours tributaire de ce qui s’est passé les années précédentes ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever