Ines Jaurena : « C’est un discours comme ça qu’il faut. Comme Patrice Lair le dit souvent, il faut détester perdre »

Régis HAZENFUS – Photographe / https://www.facebook.com/photographe.regishazenfus

Ines Jaurena, la milieu de terrain des Girondins de Bordeaux, s’est exprimée sur la rencontre de ce samedi entre son équipe, et celle du Dijon FCO.

« On ne se dit pas que la victoire est obligatoire, mais on a quand même bien envie de gagner. On avait fait un bon coup en battant Guingamp et le Paris FC d’affilée, puis Montpellier a été un coup d’arrêt. Là, on veut repartir contre Dijon. On avait entamé une petite série à domicile qu’on aurait aimé continuer. C’est désormais le but face à Dijon, se rassurer et retrouver la victoire. On ne parle pas encore du Paris Saint-Germain qui arrive ensuite, on ne parle que de Dijon »

Pour notre joueuse, il n’y a aucun problème vis-à-vis de plusieurs déclarations de l’entraineur bordelais Patrice Lair, les joueuses étant en phase avec celles-ci.

« Après Wolfsburg, ses mots n’étaient pas forcément trop durs, non. C’est juste qu’il est exigeant, il a l’habitude de gagner, et il essaye de nous transmettre cette philosophie. C’est un discours comme ça qu’il faut. Comme il le dit souvent, il faut détester perdre. On est les premières à mal le vivre quand on perd comme face à Montpellier. Il faut essayer de transformer cette déception en motivation ».

France’s midfielder Ines Jaurena (R) vies with Sweden’s midfielder Stina Blackstenius during the friendly football match between France and Sweden on November 27, 2017 at the Chaban-Delmas stadium in Bordeaux, southwestern France. (Photo by NICOLAS TUCAT / AFP)

 

Le but étant d’être performantes à titre collectif, mais également individuel pour notre joueuse, afin de, pourquoi pas, disputer l’Euro avec les Bleues.

« Oui, l’Euro est dans un coin de ma tête. Comme on dit souvent, cela passe avec les performances en club. Donc il faut d’abord penser au club. On sait qu’à Bordeaux, il y a souvent des sélectionnées, la sélectionneure vient puiser un peu à Bordeaux dans notre équipe. Il donc être présentes avec le club, tout reste possible ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever