Marc Planus : “Je n’aimerais pas être à la place de Gérard Lopez”

Dans le Figaro, l’ancien défenseur des Girondins de Bordeaux, Marc Planus a commenté la situation compliquée dans laquelle se trouve Bordeaux malgré le rachat et les changements effectués à l’été dernier par Gérard Lopez.

“J’étais inquiet pour le club, les salariés que j’ai côtoyés pendant vingt-six ans […] Le recrutement fait visiblement défaut. Maintenant, il y a aussi les joueurs à mettre face à leurs responsabilités. Au bout de 16 journées, il faut se regarder dans une glace […] On n’aura aucune équipe qui viendra à Bordeaux sans avoir l’ambition de gagner »

Pour lui, il va falloir trouver des solutions et sans moyens, il faudra faire des choix.

“Je n’aimerais pas être à la place de Gérard Lopez. Sur le long terme, il faudra s’appuyer sur le centre de formation. Parce qu’on n’a pas les moyens d’aller chercher des joueurs qui peuvent nous permettre de retrouver l’Europe. Mais il faut aussi donner des moyens au centre”