Philippe Lucas : “C’est déjà une bonne chose qu’un coach ne s’entête pas et essaye autre chose. Ce serait une bonne chose de s’ouvrir”

Sur France Bleu Gironde, Philippe Lucas s’est exprimé sur les propos de Geoffroy Garétier (lire ICI), qui pointait du doigt la situation des Girondins de Bordeaux et le manque de stabilité du club depuis plusieurs saisons avec un changement d’entraineur régulier. « Ce qu’il reproche c’est l’instabilité, les nombreux changements d’entraîneurs. On sait que dans le football quand ça ne fonctionne pas bien, c’est l’entraineur qui trinque et c’est le premier à sauter. On ne peut pas dire le contraire ces dernières années alors que je suis persuadé qu’on a eu des entraineurs de qualité. Il y a eu Francis Gillot, Jocelyn Gourvennec. Pour avoir eu affaire à lui quand j’étais responsable de l’équipe réserve, je peux vous dire que c’était un très bon entraineur et quelqu’un qui s’investissait beaucoup dans le club ».

L’ancien entraineur de l’équipe réserve a été interrogé sur la question que beaucoup se posent actuellement, faut-il laisser en place Vladimir Petkovic à tout prix ? « Sur ce qui s’est passé face à Lyon, on a l’impression qu’il est en train de corriger le tir, qu’il a pris la mesure de son groupe. Il va adapter le jeu de celui-ci à ce qui se passe actuellement, il va arrêter d’être ambitieux, il va abandonner son 3-5-2 et ne pas s’entêter. C’est déjà une bonne chose qu’un coach ne s’entête pas et essaye autre chose. Peut-être qu’il en a déjà discuté avec les joueurs, avec les leaders du groupe. Ce serait une bonne chose de s’ouvrir. J’ai l’impression que c’est quelqu’un qui doit être dans la communication. On sent qu’il n’est pas fermé, qu’il n’est pas abattu. À Strasbourg, on l’a moins vu quand l’équipe était menée mais il est toujours derrière son groupe. C’est quelqu’un qui montre du dynamisme et qui a la confiance du club. C’est important ».

Retranscription Girondins4Ever