Jérôme Rothen : “Ils jouent sur les mots, c’est une aberration totale, et je suis en parfait accord avec Admar Lopes”

Jérôme Rothen a réitéré son soutien aux Girondins de Bordeaux et Admar Lopes, estimant que la LFP jouait sur les mots concernant le nombre de cas Covid au FCGB.

« Ils jouent sur les mots, c’est une aberration totale, et je suis en parfait accord avec Admar Lopes. Il y a eu des cas avant, il y en a qui reviennent depuis quelques heures seulement. Quand tu as eu le covid avec des symptômes, bien sûr que tu ne dois pas t’entrainer, bien sûr que cela crée des essoufflements. Pas chez tout le monde, mais c’est quand même un problème pour récupérer un très bon niveau physique digne de ce nom pour faire un match de très haut niveau. Je pense qu’encore une fois, on ne respecte pas assez le footballeur, les hommes. On n’est pas des machines. Un virus nous embête depuis pas mal d’années, il y a un cas qui est différent, celui de Bordeaux. Sur ce match, il y a beaucoup d’absents côté bordelais. Ils ont déjà payé sur le match de Coupe de France qui n’aurait jamais dû se disputer […] Il faut faire confiance aux joueurs et au staff de Bordeaux. S’ils estiment qu’ils ne sont pas capables de jouer… […] Les joueurs m’ont dit qu’ils s’entrainaient individuellement et qu’ils étaient essoufflés, que cela changeait… C’est la réalité. Tu ne peux pas leur laisser une semaine, dix jours ?! S’ils demande ça, il faut leur faire confiance ! Dès qu’un acteur, un footballeur demande quelque chose, on te dit qu’il y a l’économie, un règlement… Le règlement, c’est comme ça les arrange. Ce n’est pas normal !”.

RMC

Retranscription Girondins4Ever