Denis Charvet : “Les bordelais n’auraient jamais dû jouer ce match. J’ai de la peine pour eux. Ce match aurait dû être reporté et rejoué”

Denis Charvet a répondu à la question de savoir si ce Classico entre les Girondins de Bordeaux et l’Olympique de Marseille avait été respecté, vis-à-vis notamment de la forme des joueurs bordelais des suites du Covid. Pour lui, pas de doutes, Bordeaux n’aurait pas dû jouer cette rencontre, puisque cela mettait en danger la santé des joueurs bordelais.

« Tu ne peux pas faire ça au détriment de la santé des joueurs. Vous avez tous des amis autour de vous qui ont eu le Covid, et tu ne mets pas huit jours pour t’en remettre, mais 15 jours, 3 semaines. C’est une évidence. C’est une réalité. J’ai vu un non match. Ce n’était pas nul, mais c’était surtout à deux vitesses. Les marseillais ont accéléré quand ils le voulaient, et c’était clairement un problème physique ! Marseille n’a jamais été au-dessus du lot. Il y avait un match à deux vitesses. Les bordelais n’auraient jamais dû jouer ce match. En plus, ils jouaient à huis clos… Ils sont au fond du classement et j’ai de la peine pour eux. Je ne sais pas comment ils vont s’en sortir même si Benoit Costil a encore de l’espoir. C’est très dur pour eux, et je trouve que ce match aurait dû être reporté et rejoué. Le record, pour moi, c’est anecdotique, ça ne veut rien dire. Mais on ne peut même pas dire que c’est une victoire de Marseille à Bordeaux ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever