Jérôme Rothen : « Il est à l’opposée de ce qu’il doit faire dans un vestiaire de football. C’est un novice dans ce sport »

Jérôme Rothen s’est exprimé sur la situation des Girondins de Bordeaux, et plus particulièrement sur les choix pris par Gérard Lopez la semaine dernière.

« Je reproche à Gérard Lopez les méthodes employées la semaine dernière. On ne les a pas forcément commentées sur le coup parce qu’on attendait de savoir s’il allait y avoir une réaction de son groupe, ne serait-ce qu’en termes d’état d’esprit. Après, le résultat d’un match, on ne sait jamais. Mais il y a un état d’esprit à avoir, et on est obligés de constater que cette claque, cette humiliation, et encore je pèse mes mots, montre qu’il n’y a aucun effet de la stratégie du Président. Pour moi, il est à l’opposée de ce qu’il doit faire dans un vestiaire de football. Ca montre une fois encore que c’est un novice dans le football. Ce n’est pas parce qu’il resté deux ans et demi à Lille, avec un titre de Champion à l’arrivée… Tout ce qui a été mis en œuvre montre que c’était les personnes qui étaient autour, qui faisaient que sportivement ça marchait bien. Lui avait un peu plus de recul par rapport au vestiaire. Moi, ce qui me déplait, c’est quand il commence à parler tactique comme ce qu’il a fait avant le match de Rennes, j’avais l’impression de voir un directeur sportif, alors qu’il est Président. Encore une fois, je trouve que c’est un novice dans ce sport. Ses décisions prises avant ce match le montrent encore. C’est déjà trop tard de prendre ce genre de décision, d’aller à l’opposée des discours des joueurs. Je ne dis pas que les joueurs écartés sont d’un haut niveau, mais quels joueurs bordelais aujourd’hui ont un bon niveau ? Aucun depuis le début de l’année. Monsieur Lopez aurait dû se rendre compte au mois de septembre que ça partait en vrille, et peut-être à ce moment là recadrer certaines choses, se mettre aussi en avant pour dire qu’il s’était peut-être trompé dans le recrutement, que l’entraineur n’a peut-être pas les bonnes idées pour faire sortir Bordeaux de la tête de l’eau… Et surtout, tu as une équipe dirigeante autour qui ne correspond pas à ce que veut une équipe de haut niveau. Tout ça, il le résume à des joueurs écartés. Pour moi, ça ne sert à rien, ça a plus d’effets négatifs qu’autre chose parce qu’à l’arrivée les joueurs écartés ont forcément des atomes crochus avec certains autres du vestiaire, ça va donc créer des clans… Ca montre que mentalement, et c’est bien là qu’on sent qu’il est novice dans le milieu, les joueurs bordelais sont marqués. Ce n’est pas une équipe de haut niveau, des joueurs de haut niveau. Ils ne sont pas à leur niveau, mais le problème est plus mental. Quand tu leur cries dessus, que tu écartes des mecs, je pense que tu vas contre ton club ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever