Clément Carpentier : « Il s’agissait en réalité d’un coup de pression »

Clément Carpentier, sur France Bleu Gironde, a fait le point sur la situation de Patrice Lair, l’entraineur de la section féminine des Girondins de Bordeaux.

« Mis à pied par le club la semaine dernière à la surprise générale, l’expérimenté entraineur a repris ses fonctions de coach ces derniers jours. Il s’agissait en réalité d’un coup de pression pour lui faire bien comprendre que sa communication n’était pas du tout en adéquation avec celle voulue par sa direction. En interne, Patrice Lair avait été soutenu par ses joueuses depuis la semaine dernière. Tout rentre donc dans l’ordre à ce niveau-là cette semaine ».

Pour appel des faits, Patrice Lair avait été écarté de son poste d’entraîneur de l’équipe féminine des Girondins de Bordeaux il y a une semaine environ. L’ancien coach d’En Avant Guingamp, du Paris Saint-Germain ou de l’Olympique Lyonnais va finalement retrouver sa place sur le banc pour la suite de la saison. Il a notamment reçu l’appui de la quasi-totalité de ses joueuses et de son staff, ce qui a certainement contribué à le conforter à son poste.

L’Equipe du jour précise également que son limogeage « aurait entrainé des frais importants ».

Patrice Lair, avec le report de la rencontre face à Guingamp, n’aura finalement pas raté le moindre match. Il revient même avec quatre recrues supplémentaires : une défenseure centrale allemande, Laura Stiben, l’attaquant brésilienne Amanda Gutierres, la défenseure internationale brésilienne Tainara De Souza Da Silvaet la milieu de terrain monténégrine Jelena Karličić.

Retranscription Girondins4Ever