Marvin Esor : « Au bout d’un moment, le mental peut jouer sur le corps »

Sur France Bleu Gironde, Marvin Esor, actuel coach du Bassin d’Arcachon, était invité dans 100% Girondins. L’occasion de parler de la récente blessure de Benoît Costil au plus mauvais moment et juste après la prise de fonctions de Grégory Coupet, nouvel entraîneur des gardiens. Mauvais cap ou coïncidence ?

Marvin Esor :

« Je ne sais pas. Connaissant bien le personnage, ça reste une personne très consciencieuse pour son métier. Il fait vraiment tout ce qu’il faut, après ce sont les aléas. Peut-être que le mental lui par contre, il en a pris un coup et donc forcément quand vous avez le 3ème gardien de l’équipe de France, il vous sauve mais au bout d’un moment le mental peut, peut-être agir sur le corps »

Du fait de cette blessure, c’est Gaëtan Poussin qui devrait être dans les cages bordelaises Dimanche. Ce qui le mettra en première ligne.

« Je suis très partisan de ne jamais blâmer une contrariété. Cela se passe comme ça, de toute façon on ne peut rien y faire. Cela va lui permettre de montrer ce qu’il a (comme talent). Je suis très serein. Sur les échos qui remontent, c’est un très bon gardien donc c’est cool »

Mais avant cela, il aura donc l’occasion d’être préparé par Grégory Coupet.

« C’est un gardien qui a une renommée non seulement mais un gardien qui a fait partie des plus belles années lyonnaises donc je n’ai aucun doute sur le fait qu’il va ramener quelque chose en plus très certainement. C’est bien en tout cas d’avoir fait appel à Grégory Coupet, maintenant le but c’est d’arrêter les buts mais il va falloir en marquer (il rigole) »

Retranscription Girondins4Ever