François Grenet : « Je pense qu’il y a des joueurs qu’il fait jouer et que, si ça ne tenait qu’à lui, ils ne joueraient pas »

François Grenet a expliqué que, selon lui, de par la politique actuelle des Girondins de Bordeaux, à savoir le trading, Vladimir Petkovic était obligé de faire jouer certains joueurs plutôt que d’autres. Il ne s’agit encore une fois que de son avis, pas forcément de la vérité.

« Est-ce que le recrutement est fait en étroite collaboration avec l’entraineur, je n’en sais rien. Vous connaissez le modèle économique sur lequel est basé le fonctionnement de notre équipe dirigeante, donc je ne pense pas que les entraineurs soient aussi consultés que ça. Je vais même aller plus loin, dans le onze de départ je ne suis pas forcément sûr que Petkovic ait toute la latitude. Logiquement, quand on est dans une stratégie de fonctionnement économique, qui vulgairement s’appelle le trading, il y a forcément un intérêt économique primordial en jeu. Donc quand on mise sur un joueur, forcément, il faut qu’il joue. S’il y en a un qui est moins important mais qui est meilleur, il faut faire jouer celui qu’il y a à valoriser. C’est toute la perversion de ce système-là à mon avis et à mon sens. Je ne pense pas qu’il y ait certains joueurs aujourd’hui, par rapport à leur rendement – et Petkovic connait quand même le football même s’il ne satisfait pas – et je pense qu’il y a des joueurs qu’il fait jouer et que, si ça ne tenait qu’à lui, ils ne joueraient pas ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever