Yacine Adli : « J’ai fait exprès d’avoir cette banderole en face de nous, pour que ça nous motive, que cela nous touche un peu dans notre amour propre »

Yacine Adli est revenu sur la victoire des Girondins de Bordeaux à domicile face à Strasbourg, sur le score de 4-3.

« Quel discours j’ai tenu ? Il n’y a pas de secret, quand on met cette intensité-là, celle qu’on a mise durant les 40 premières minutes, voilà, là, on est tout de suite plus dangereux, on est plus dans le match. Sur le premier but, ce n’est pas vraiment une délivrance, non. On savait que cette année, on avait mené pas mal de fois et qu’on s’était fait reprendre. Donc on savait qu’après le premier but, il fallait garder une grande concentration. C’est ce qu’on a fait, on est restés sérieux, puis on a eu la possibilité après sur une erreur de Strasbourg de partir en contre, Rémi a super bien servi Alberth Qui finit bien. Ca a donné de la confiance à tout le monde, et ça a fait du bien […] D’habitude, on commence toujours avec le gardien devant le Virage Sud. Là, j’ai fait exprès en début de match de prendre cette partie pour qu’on ait cette banderole en face de nous, pour que ça nous motive, que cela nous touche un peu dans notre amour propre. Ca nous a bien réussi, donc je suis content […] A 3-0, Ui-Jo met un magnifique but. Je l’ai vu marquer plusieurs buts comme ça à l’entrainement puis aussi en match, donc je ne suis pas surpris. Mais voilà, il a montré toute sa classe avec un triplé, et il nous permet à 3-0 d’avoir un petit confort. Mais on a toujours nos péchés mignons qui reviennent, c’est-à-dire d’encaisser un but avant la mi-temps, et ça nous met dans le dur. Je pense qu’à 3-0 à la mi-temps, ce n’est pas le même match ».

Prime Video

Retranscription Girondins4Ever