Sébastien (Débriefeur) : « Après 22 journées, ce n’est plus à Petkovic de créer une osmose, mais aux joueurs de se prendre en main »

Dans Les Débriefeurs sur Gold FM, Julien Bée et Cyril sont revenus sur la défense bordelaise qui a encore encaissé 3 buts. Ce manque de confiance qui fait que nos joueurs sont friables, dans le dur et tendus, peu importe la situation et le score du match.

Julien Bée :

« Ce qui est assez inquiétant c’est surtout du côté défensif bien sûr, on l’a suffisamment dit. On a pas mal d’erreurs bêtes. Des relances ratées, des dégagements aussi. On a l’impression que dès que ça commence à s’accélérer, notre défense est tendue« 

Cyril :

« La confiance est importante et on voit bien que nos milieux et nos défenseurs ne le sont pas. Dès qu’il y a une relance, ils ont tendance à tourner le dos au ballon et à vite sortir. Il y a pas mal de soucis à régler, notamment le mental. Il va falloir arriver à se décomplexer, à gagner en confiance, en sérénité et construire une osmose collective. Mais Petkovic n’y arrive pas depuis le début de la saison donc son maintien au poste ne se règle pas avec cette victoire contre Strasbourg »

La dernière phrase de Cyril interpelle notre journaliste et il rebondit de suite sur cela avec Sébastien, autre Débriefeur invité, en lui demandant si l’entraîneur suisse avait sauvé sa tête suis à cette victoire.

« Au moins jusqu’à la prochaine journée. Pour moi, après 22 journées, ce n’est plus à Petkovic de créer une osmose. Ce sont aux joueurs aussi de se prendre en main. Je veux bien que l’on mette tout sur le dos de Petkovic, il a le dos large pas de soucis, mais à un moment donné les joueurs aussi doivent se prendre en main. D’ailleurs sa conférence de presse d’avant-match, que certains qualifiaient de “lunaire”, elle veut dire beaucoup de choses pour moi et elle est très révélatrice notamment sur certains choix… »

Retranscription Girondins4Ever