Gaëtan Poussin : « Il nous apporte aussi beaucoup de joie de vivre, il nous transmet vraiment quelque chose d’incroyable, il a plein de fraicheur »

(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)

En zone mixte à la fin de la rencontre, Gaëtan Poussin s’est remémoré sa semaine aux Girondins de Bordeaux où il vit la blessure de son coéquipier Benoit Costil, synonyme de place de numéro 1 pour quelques semaines.

« La blessure est arrivée malheureusement en début de semaine, mercredi. Forcément, j’étais triste au début parce que ça reste un ami pour moi, c’est quelqu’un avec qui j’ai passé toutes mes années en professionnel pour l’instant, que j’estime beaucoup, qui m’a beaucoup aidé. Et puis, au fur et à mesure du temps, Greg (Coupet) m’a tout de suite parlé. Il m’a dit ‘voilà, maintenant, tu es numéro 1, donc on va travailler gentiment, tranquillement, sereinement’. Et gentiment, de fil en aiguille, on s’est bien apprécié, le feeling est tout de suite passé. On se prépare pour ce match-là, on sait que ça ne va pas être facile, et dans l’ensemble, même si on a pris trois buts, je suis plutôt content de ma performance ».

Quel est l’apport justement du nouvel entraineur des gardiens, Grégory Coupet ?

« Bien sûr que quand on voit Grégory Coupet arriver avec nous, il y a tout ce qu’il a fait avant, toute son expérience, ses titres, l’Athlético de Madrid, Paris, Lyon… C’est l’Equipe de France. Donc forcément, on se dit que ça ne va être que bénéfique et qu’avec toute son expérience, il va pouvoir nous apporter encore plein de nouvelles choses. C’est ce qui se passe. Et il nous apporte aussi beaucoup de joie de vivre, il nous transmet vraiment quelque chose d’incroyable, il a plein de fraicheur. Je l’en remercie déjà ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever