Frédéric Roux : « Au-delà de son expérience et de ses compétences, Grég amène cette joie de vivre »

(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon sport

Sur GirondinsideTV, Frédéric Roux s’est exprimé sur le nouvel entraineur des gardiens, Grégory Coupet, qu’il a connu lorsqu’il fut appelé à l’Olympique Lyonnais en 2007.

« En 2007, quand j’ai signé à Lyon, Greg venait de se blesser gravement, donc je l’ai côtoyé. J’ai pu voir ô combien il était bosseur, avec cette volonté de revenir au plus vite dans les buts. Mais au-delà du terrain, c’est un mec extraordinaire. Gaëtan (Poussin) l’a largement souligné après le dernier match. Au-delà de son expérience et de ses compétences, Greg amène cette joie de vivre. Surtout dans un environnement comme celui qu’il y a actuellement aux Girondins, qui est assez pesant, je pense qu’il a amené cette fraicheur auprès des gardiens de but mais aussi dans le vestiaire. C’était un plus. J’étais à l’échauffement des gardiens (au stade face à Strasbourg), et je l’ai retrouvé souriant, jovial, positif. Je pense qu’il a insufflé aux gardiens de but et à toute l’équipe ce sang nouveau, cette fraicheur […] Quand j’étais à Lyon on était sous la coupe de Joël Bats. J’ai vu dernièrement Rémy Vercoutre avec les gardiens de Lyon, et je pense qu’il s’est inspiré du travail de Joël et de sa personnalité. Greg l’a côtoyé très longtemps à Lyon, et je retrouve dans sa méthodologie et sa façon d’être ce que Joël partageait avec nous. Forcément, on s’inspire des meilleurs […] Il a son palmarès et sa carrière qui parlent pour lui. Je me mets à la place de Gaëtan, qui fait son premier match en Ligue 1 et qui bosse depuis une semaine avec Greg, forcément, il y a cette notion de respect. Quand il voit Greg arriver au Haillan… Je connais suffisamment Greg pour savoir comment ça s’est passé, il l’a mis tout de suite à l’aise avec deux-trois balles, et c’était parti. Quand on est gardien de but, on est naturellement travailleur ».

Retranscription Girondins4Ever