Ce qu’il faut retenir de la réaction de Gérard Lopez dans L’Equipe après Bordeaux-Troyes

Auprès de L’Equipe, Gérard Lopez a souhaité communiquer des suites de la nouvelle défaite des Girondins de Bordeaux à domicile, cette fois-ci face à un concurrent direct au maintien : Troyes. Les joueurs sont officiellement visés car oui, tout est fait pour qu’ils soient dans de bonnes conditions, et tout a été changé au club, jusqu’à l’entraineur.

“On ne peut pas leur reprocher de ne pas avoir envie mais on a l’impression qu’ils jouent avec une grenade dégoupillée dès qu’ils ont le ballon. Il faut une prise de conscience et respecter les supporters pour qui j’ai de l’admiration”.

L’objectif n’est évidemment plus le Top10 pour cette fin de saison, mais le maintien, et probablement la place de barragiste (18ème). Le Président bordelais demande maintenant du sérieux et du respect pour le FCGB à ses joueurs.

“Ici, ce n’est pas un club où quelques copains se réunissent le dimanche pour taper dans un ballon. Ça passe par de l’engagement, une concentration à 120% et un respect du plan de jeu. Je sais ce qui est fait pendant la semaine, et le jour du match, on dirait que ce sont les frères des joueurs qui jouent”.

Enfin, Gérard Lopez l’assure, il sera présent si le club devait descendre en Ligue 2. “Il y aurait une refonte hyper profonde de la structure des Girondins. Si je serai à la tête du club ? Bien sûr. J’ai un investissement personnel et émotionnel”.