Julien Bée (Les Débriefeurs Gold FM) : “Les joueurs, notamment Poussin, Guilavogui et Hwang ont voulu aller parler aux supporters, aux Ultramarines, et les ultras ont refusé, ils ont raison”

Dans Les Débriefeurs sur Gold FM, Julien Bée a fait l’analyse de ce match face à Troyes et cette défaite 2-0.

 

“On est tous groggys par ce résultat… 2-0 pour l’ESTAC… Les troyens qui sont venus gagner ici au Matmut Atlantique grâce à un but contre son camp de Poussin sur penalty. Le but est inscrit par Mama Baldé sur penalty mais en fait Poussin l’a rate et ensuite avec son pied il vient pousser la balle au fond des filets… Quand je dis que rien ne nous sera épargné cette saison, c’est le cas avec le penalty marqué par Mama Baldé. Et surtout, il faut le signaler, ce penalty qui pour moi ne l’est pas. J’ai revu plusieurs fois les images. Pour moi le penalty ne l’est pas, maintenant Monsieur Buquet n’a pas été voir les images. Il est resté dans sa logique de siffler faute. Et comme la faute était en dedans de la surface et bien, il a été rappelé par la VAR qui lui a dit que si c’était faute, c’était donc penalty. C’est ce qu’il s’est passé. Pour moi, il aurait dû aller vérifier. Il aurait dû aller voir la vidéo, il ne l’a pas fait. Et ça a eu la conséquence d’ouvrir le score pour les troyens. Bordeaux a eu des situations mais trop peu. On va pas se cacher derrière l’arbitrage qui aura été lamentable et honteux aujourd’hui de la part de Monsieur Buquet, qui aura raté tout son match. J’ai rarement vu des matchs autant ratés par un arbitre. Aujourd’hui, c’est le cas. Mais on ne va pas se cacher derrière ça parce que Bordeaux, notamment en première mi-temps, a fait un match insipide, n’a jamais emballé la rencontre, n’a jamais pu se procurer des situations. Finalement, c’était presque mérité que les troyens ouvrent le score avant la mi-temps. Je ne veux pas me cacher derrière l’arbitrage. Je dis quand-même qu’aujourd’hui cet arbitrage était honteux. Qu’on ne doit plus voir ça en Ligue 1. C’est tout simplement le pire arbitrage qu’on ait eu aux Girondins de Bordeaux depuis très très longtemps. Autant de cartons jaunes sortis, autant d’incompréhensions, de fautes sifflées complètement à l’envers par rapport à ce qu’il fallait. Et ensuite les troyens vont marquer le deuxième but, aussi sur penalty. Alors, c’est un penalty somme toute logique. Pour moi, il y a faute de Fransérgio, rien à dire là-dessus. Le problème c’est que juste avant il y a une main d’un troyen dans la surface de réparation qui aurait dû être signalée par Monsieur Buquet qui n’a pas été rappelé, qui n’a pas été voir la vidéo. Je ne comprends pas… Est-ce que la vidéo ne marchait pas aujourd’hui ? Je ne sais pas ce qu’il s’est passé. En tout cas clairement, ce match n’a pas été du tout bien négocié par Monsieur Buquet. Derrière ils vont donc marquer ce but par Mothiba. Les joueurs troyens vont s’imposer 2-0 à la fin du match. Les joueurs, notamment Poussin, Guilavogui et Hwang ont voulu aller parler aux supporters, aux ultramarines et les ultras ont refusé et ils ont raison. Maintenant, on ne parle plus. Bordeaux est 20ème et bon 20ème… On commence à avoir du retard, même sur le 17ème il y a trois points d’écart avec Saint-Étienne. Et les Bordelais vont en plus, le week-end prochain, du côté de Paris au Parc des Princes. Ce sera encore très dur d’aller chercher un résultat là-bas. On est tous très très déçus, abasourdis, groggys par ce qu’on a vécu dans ce match qui était pour nous, un match à 6 points

 

 

Le podcast de l’après-match :

Point G – le podcast sur les Girondins de Bordeaux (audiomeans.fr)

 

Retranscription Girondins4Ever