Cyril (Débriefeur Gold FM) : “Si les joueurs n’appliquent pas sur le terrain ce qui a été bossé, ce n’est pas la faute à Guion”

Dans Les Débriefeurs sur Gold FM, Cyril est revenu sur les différents choix de David Guion pendant ce match face à Troyes.

 

Cela m’étonnerait que Guion demande à Adli de perdre tous ses ballons. Cela m’étonnerait que Guion demande à Adli et Oudin de ne pas redescendre défendre. Cela m’étonnerait qu’on ait demandé à Guion qu’il n’y ait aucun relais et que Marcelo cherche automatiquement la profondeur… Non, à mon avis ce sont les joueurs qui en ont fait qu’à leur tête. Guion on le sait, c’est peut-être un coach un peu stricte mais c’est un coach bosseur et c’est reconnu de tout le monde. Donc si les joueurs n’appliquent pas sur le terrain ce qui a été bossé, ce n’est pas la faute à Guion

 

Le Débriefeur est aussi revenu sur les décisions avant le match et notamment d’avoir laissé sur le banc des joueurs comme Sékou Mara, M’Baye Niang et Danylo Ignatenko.

 

“Je ne sais pas pourquoi il ne tente pas. Concernant Elis, peut-être qu’il n’avait pas 90 minutes dans les jambes ou même 60 minutes. Le faire jouer 45 minutes, c’était peut-être au-delà de ce qui était prévu initialement. Niang physiquement, on voit qu’il n’est pas prêt. Je ne comprends pas l’écart de niveau physique. Comment ça se fait qu’il n’arrive pas à récupérer le niveau décent d’un joueur professionnel. Il a 28 ans… S’il est déjà fini à 28 ans ça va être compliqué… J’aurais aimé voir Guion tenter des choses, c’est vrai. Ignatenko on aurait pu le voir. Mais dans un match comme ça, électrique, c’était le rouge assuré. L’arbitre, au moindre contact il sifflait et il mettait un carton automatiquement. A la fin, le rouge sur le troyen est incompréhensible. Le seul truc que je n’ai pas compris, c’est pourquoi il n’a pas sorti Adli plus tôt. Il a été l’ombre de lui-même et totalement invisible. Sur son 11, je le trouve plutôt logique. C’est ça qui est terrible. Car si je me mets à la place de Guion, je ne sais pas quoi faire de plus. Sur le banc, il n’y a pas de joueurs qui sont une évidence. Oudin et Adli qui étaient cités par Guion comme ses leaders techniques, sont passés totalement à côté de leur match. Mais on met qui a la place ? Dilrosun, il rentre il est totalement invisible. Je ne sais même pas qui mettre. Je serai à la place de Guion, je ne saurais pas quoi faire”

 

 

Le podcast de l’après-match :

Point G – le podcast sur les Girondins de Bordeaux (audiomeans.fr)

 

Retranscription Girondins4Ever