Gérard Lopez : “On est pratiquement certains, et le joueur aussi, qu’il va rester. Donc à partir de là, ce ne sont pas des prêts de passage”

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Gérard Lopez, Président des Girondins de Bordeaux, s’est expliqué sur le ressenti qu’ont certains supporters, sur le manque d’engagement et de motivation des joueurs, dont certains sont en prêts.

“D’abord, il y a une chose et je sais que les joueurs de foot sont souvent très critiquables et critiqués. Mais il faut quand même savoir que quand un gamin de 10-11 ans commence à percer un petit peu, qu’à 14-15 ans il joue surclassé, qu’a 18 ans il est en deuxième équipe et à 19 ans il fait un premier match en pro… Je peux vous dire qu’à part ceux qui sont très blasés, et ça existe, moi je n’en connais pas qui jouent au foot pour perdre. La première chose c’est que lorsqu’on met un 11 titulaire sur le terrain, croyez-moi si on les mettaient au détecteur de mensonges, il n’y en a pas un qui mentirait sur le fait qu’il veut absolument gagner le match. Après, il y a la capacité à se surpasser, le caractère etc… C’est aujourd’hui la question que je pose à mon groupe. Elle est direct, elle n’est pas méchante. Est-ce qu’on a le caractère pour se faire mal et pour se sortir de cette situation ? Je sais qu’on a le talent donc à partir de là, je ne les critique pas. En tant que joueur, je sais qu’on a le respect donc je ne les critique pas. En tant que personne donc aujourd’hui, je ne les critique pas. Mais je leur pose la question. Est-ce qu’on a le caractère pour se révolter, pour se faire mal et pour ne pas accepter cette peur qui s’est installée ?”

Est-ce que le fait que 8 joueurs dans notre effectif, soient en prêts, ne peut pas être un facteur qui pourrait devenir un souci pour certains d’entre eux ?

“Non car dans des cas importants ce sont des prêts très particuliers. On est pratiquement certains, et le joueur aussi, qu’il va rester. Donc à partir de là, ce ne sont pas des prêts de passage. On en a mais dans les 8, il y a des joueurs qui ont moins joué effectivement. Ce sont des prêts qui ne sont pas nécessairement des prêts qu’on va activer. Mais pour le reste, c’est à notre main. C’est nous qui décidons mais ce n’est pas ça qui fait que”

Retranscription Girondins4Ever