Vital N’Simba : “Je n’ai pas été retenu à Bordeaux et Guingamp à cause de mon comportement. Ce n’était pas dû à mon niveau de football”

Photo Clermont Foot 63

Dans L’Equipe, Vital N’Simba, formé aux Girondins de Bordeaux, et aujourd’hui à Clermont, est revenu sur son obsession d’arriver à devenir un joueur footballeur professionnel. “Je savais qu’en devenant professionnel, je pourrais aider mes parents. Donc, ce n’est pas que je n’avais pas le droit d’échouer, mais presque. Ensuite, je n’ai pas été retenu à Bordeaux et Guingamp à cause de mon comportement. Ce n’était pas dû à mon niveau de football. J’étais trop nonchalant, un peu trop facile. Je ne jouais que quand j’avais la balle. Et ce n’était pas la bonne chose à faire”.

Vint alors ce basculement et ce changement de mentalité, qui ont fait en sorte qu’il réalise cet objectif. L’ancien bordelais explique son cheminement. “Ça a pris beaucoup de temps. J’ai dû voir un préparateur mental pour m’aider quand j’étais à Bourg-en-Bresse car pendant les matches, j’avais encore ce petit temps où je laissais filer. Je n’étais pas concentré, je faisais des erreurs de passe, de placement. Petit à petit, j’ai commencé à être de plus en plus régulier sur les matches, plus consistant dans le jeu. C’est cela qui a fait que je suis l’homme que je suis maintenant : épanoui et concentré tout le temps”.