Yon Ecenarro : “Si dimanche, ils n’ont pas conscience qu’il faut gagner… Je pense que c’est cuit”

Yon Ecenarro, consultant pour France Bleu Gironde, s’est projeté sur la prochaine rencontre des Girondins de Bordeaux, qui reçoivent Montpellier dimanche.

« Cette victoire contre Troyes à domicile a fait très mal. Les gens sont sortis du stade, on avait tous l’impression qu’on était une mouche qui avait pris un grand coup de béret sur la tête. Il y en a même qui ont parlé de marche funèbre… C’était terrible. Tout le monde était éteint. Le stade était éteint, tout le monde a pris un grand coup sur la tête. Je pense que c’est encore jouable, mais par contre, il va falloir gagner dès dimanche. Si dimanche on n’est pas capables de jouer notre peau… Si dimanche, ils n’ont pas conscience qu’il faut gagner… Je pense que c’est cuit si on ne gagne pas dimanche. Là, c’est le moment de réagir, il n’y a plus d’excuses. On peut mettre quatre attaquants, dix défenseurs, c’est l’état d’esprit qui compte, l’animation. Je pense qu’il faudrait jouer un peu plus offensif, avec trois attaquants : Alberth Elis, Hwang Ui-Jo, et Sékou Mara. Puis ensuite on fait l’équipe derrière. De toute façon qu’on mette, trois, quatre, ou cinq défenseurs, on prend toujours autant de buts. Donc pour moi, cela ne vient pas de ça, c’est qu’on ne met pas assez d’incertitude chez l’adversaire, on ne va pas les chercher assez haut. Donc mettons un peu plus de joueurs ou de dépassement de fonction de nos milieux, un peu plus d’offensives ».

Retranscription Girondins4Ever