Ludovic Obraniak : “Oui, c’est encourageant ! Au lieu d’en prendre six, tu en prends trois ! Il faut bien passer par des étapes…”

Sur La Chaine L’Equipe, Ludovic Obraniak a rapidement réagi aux propos d’après match de Gaëtan Poussin et Josuha Guilavogui, qui expliquaient à tour de rôle que Bordeaux avait été solide défensivement, lors de la rencontre face au Paris Saint-Germain (3-0). « Ça s’est vu qu’ils sont été solides défensivement. C’est bien parce que jouer à cinq derrière pour prendre deux ou trois buts dans l’axe, là où justement tu devais défendre… Oui, c’est encourageant ! Au lieu d’en prendre six, tu en prends trois ! Il faut bien passer par des étapes… ».

Ce à quoi Grégory Ascher, présentateur de l’émission et supporter bordelais, a ajouté : « Ce n’est pas le manque de révolte de la part des joueurs, c’est plutôt manque de lucidité… Ils se voilent la face ».

Sur RMC, un peu plus tard dans la journée, Jonatan MacHardy, consultant pour la radio, estime que c’est la Ligue 2 qui attend désormais les Girondins de Bordeaux, et qu’il faudra viser au mieux la place de barragiste en cette fin de saison pour espérer s’en sortir. « Ah oui, Bordeaux, c’est fini. Enfin, le Bordeaux-Metz, c’est leur dernière chance. Après, tu regardes l’évolution dans le bas du classement, on disait que Clermont était sauvé, mais ça évolue quand même assez vite. Angers aussi, est à trois points de la place de barragiste des suites de leur série de défaites… ».

Retranscription Girondins4Ever