[Paroles de supporters #40] Thibaud : “Peu importe le match, la compétition, le temps, les circonstances, j’allais au stade”

Aujourd’hui dans “Paroles de supporters épisode 40”, nous sommes avec Thibaud, supporter des Girondins de Bordeaux, des FCGB Women, de l’UBB Rugby. Présent sur Twitter et La Tribune des Girondins et gérant du compte ScapGirondines.

Bonjour Thibaud  🙂 !

Peux-tu te présenter auprès des supporters en quelques mots ?

Bonjour, moi c’est Thibaud ! J’ai 34 ans. Je suis marié et papa d’une petite fille récemment. Je suis né à Talence et j’ai quasiment toujours vécu en Gironde (dans l’Entre-Deux-mer puis sur Bordeaux). Aujourd’hui, je suis exilé dans l’Est de la France. Hé oui…

D’où supportes-tu les Girondins et depuis quand ?

Je suis les Girondins depuis un soir de Septembre 1994 et un match face au RC Lens à Lescure. Mon père, originaire du Nord, m’a emmené voir mon tout premier match de foot dans un grand stade. Et depuis, je n’en suis pas revenu. On a perdu 1-2 ce soir-là mais ça reste à jamais gravé dans ma mémoire.

Qui t’a donné cette passion pour les Marines et Blancs ?

Honnêtement, personne. Dans ma famille, on est plutôt rugby. Mon père est un ancien rugbyman, j’y ai joué aussi. J’ai construit ma passion pour ce club en solo.

Est-ce que tu regardes les matchs en famille ? Entre amis ? En solo ?

Un peu les trois. En ce moment, il vaut mieux ne pas être seul pour regarder les matchs des Girondins… histoire de ne pas trop déprimer… Aujourd’hui, ma fille « regarde » les matchs. J’essaie de lui inculquer les bonnes valeurs comme on dit même si ce n’est pas la meilleure période de l’histoire des Girondins

Est-ce que tu viens souvent au stade ? Si oui es-tu abonné dans un groupe ou via le club ?

Avant mon départ de Bordeaux, je n’ai quasiment jamais raté un match. Même quand j’étais ado, je tannais mon père pour aller au stade. Et puis quand j’ai rejoint Bordeaux pour mes études, j’y étais à chaque rencontre. Peu importe le match, la compétition, le temps, les circonstances, j’allais au stade. Aujourd’hui, compte tenu de la distance, c’est plus compliqué mais je me tiens à faire quelques matchs dans la saison. Je suis sympathisant UB. J’ai un profond respect pour ce que font les UB de manière générale. Je partage leurs combats et leur mentalité pour défendre nos couleurs. Au stade, je suis au Virage Sud.

Si tu ne vas pas au stade, comment fais-tu pour suivre les Girondins ?

Principalement via la télé. Je ne conçois pas d’écouter simplement un match à la radio. Il me faut l’image. Parce que le ressenti du commentateur ne retranscrit pas tout le temps à 100% l’action qu’il commente.

As-tu déjà fait des déplacements ? Si oui lesquels ? Et tes prochains envisagés ?

J’en ai fait beaucoup par le passé. Principalement en France. A peu près tous les stades de Ligue 1, pas forcément dans les parcages visiteurs.

Quels sont tes meilleurs souvenirs depuis que tu supportes le FCGB ?

Mes meilleurs souvenirs restent la période 2007-2010 avec l’ère Blanc. On ne se posait pas la question de savoir si on allait gagner mais plutôt par quel score on allait le faire ! C’était extraordinaire. Cette équipe survolait tout. Il y a eu aussi la période Pedro Miguel Pauleta. Quel joueur ! Quel régal de l’avoir vu évoluer sous les couleurs girondines. Il y en a tellement de souvenirs. Clin d’œil aussi à nos joueuses girondines qui accomplissent un gros travail et en progression constante depuis les débuts de l’équipe féminine en 2015. La saison 2020/2021 avec cette 3ème place reste un souvenir mémorable.

Comment tu t’informes sur les girondins ? Par quels supports ?

Je m’informe généralement via la presse locale et nationale mais aussi via les réseaux sociaux et les sites de supporters auxquels il faut rendre hommage pour le travail accompli. Et aussi par moi-même. J’ai quelques connaissances dans le milieu du football auxquelles je demande régulièrement des nouvelles ou qui me permettent d’avoir d’autres points de vue.

As-tu déjà fait des choses en lien avec les Girondins sur les réseaux sociaux ? (Emissions, chroniqueur, intervenant, invité, pages, groupes, vidéos…)

Oula… Cela a démarré en 2008 avec Girondins Analyse, émission à laquelle j’ai participé dès le début avec une bande de copains. On s’est réuni pour parler des Girondins. On était sur une webradio avec 15 auditeurs. Et puis, les 15 sont devenus 30 puis 60 etc… Cela a démarré comme ça. J’ai également collaboré avec Girondins TV pour les après-match puis sur GOLD FM où j’intervenais également de manière hebdomadaire. Aujourd’hui, j’interviens sur différents médias sur lesquels j’apporte mon point de vue sur les Girondins et les Girondines.

Photo Régis HAZENFUS – https://www.facebook.com/photographe.regishazenfus/posts/1419709551819582

Parallèlement à cela, j’ai créé un compte Twitter sur lequel j’ai voulu créer un espace d’échange et de dialogue avec les autres supporters des Girondins. J’y partage mes réactions et mes points de vue et on en débat tous ensemble. J’ai eu quelques discussions chaudes parfois comme quand ça touche à la passion, mais globalement c’est plutôt correct. J’ai également créé un compte Twitter spécialement dédié aux Girondines (ScapGirondines).

As-tu rencontré d’autres supporters au stade ou en dehors, grâce à tous ces lieux de partage ?

Oui ! Cela m’a permis de rencontrer dans la vie réelle des personnes avec lesquelles je suis toujours en contact. C’est le côté positif des réseaux sociaux : rassembler des gens d’horizons divers unis par une seule et même passion, les Girondins !

Si tu devais faire ton onze type des joueurs girondins ?

Difficile tellement il y a eu de très bons joueurs qui sont passés par les Girondins…

Carrasso – Grenet Trésor Planus Lizarazu – Fernando Gourcuff Zidane Wendel – Chamakh Pauleta

Ton joueur que tu as adoré ?

J’ai adoré Cédric Carrasso. Ancien de l’OM et de Toulouse, il a réussi à se faire aduler par les supporters Girondins ! Performant sur le terrain, exemplaire dans une période compliquée pour le club, il a incarné l’esprit girondin comme on l’aime.

Ton joueur que tu aimerais oublier ?

Moussa Maazou

Ton coach préféré ?

Paradoxalement, je dirais Francis Gillot. Au-delà de l’aspect austère en public, j’ai eu la chance d’échanger quelques fois avec lui. Un vrai mec sympathique accessible et vraiment simple. Injustement critiqué car peu compatible avec les médias, il est quand même le dernier à nous avoir fait gagner un titre majeur

Photo Icon Sport

Celui que tu n’as pas aimé ?

Willy Sagnol… je n’en dirais pas plus…

Comment vis-tu cette longue période de disette aux Girondins (sans titre depuis 2013) ? Tu relativises ?

Je relativise oui et non… c’est difficile quand même à accepter que ce club soit redescendu aussi bas. Alors oui l’histoire nous montre qu’avant les grandes conquêtes il y a des passages terribles… mais ca fait un moment maintenant qu’on traverse la tempête… il serait temps d’en sortir. En résumé, je le vis mal comme tous les supporters bordelais je pense. J’espère que les jours meilleurs sont pour bientôt…

Demain tu es directeur du recrutement avec un bon portefeuille tu prends quels joueurs en L1? Et à l’étranger ? (on a le droit de rêver hein !)

J’aime beaucoup Wahbi Khazri (Saint-Etienne) Je ne l’aurai pas laissé partir à l’époque. Sofiane Boufal à Angers me plaît bien également.

Si Petkovic n’était pas venu, tu aurais voulu quel coach et pourquoi ?

Je pense naturellement à Christophe Galtier. Reconstituer le duo avec Gérard Lopez.

Tes souhaits pour les Girondins ?

Que le club se maintienne en Ligue 1. Qu’on puisse bâtir quelque chose de cohérent pour la saison prochaine et éviter de se faire des frayeurs énormes comme ces dernières années.

Chamakh ou Gourcuff ? Gourcuff
Wendel ou Malcom ? Wendel
Ramé ou Carrasso ? Carrasso
Planus ou Henrique ? Henrique
Smertin ou Costa ? Smertin
Chalmé ou Mariano ? Mariano
Baup ou Blanc ? Blanc
Denilson ou Savio ? Savio
Darcheville ou Feindouno ? Darcheville
Laslandes ou Cavenaghi ? Laslandes
Fernando ou Diarra ? Fernando
Zidane ou Lizarazu ? Impossible à choisir !
Lescure ou René Gallice ? Lescure
Poko ou Maazou ? Oula… Poko.

Un message pour la communauté des girondins sur les réseaux sociaux ?

Globalement, je trouve notre communauté assez diversifiée. Parfois les avis sont chauds comme je l’ai déjà dit. Tant que ca se fait dans le respect du point de vue de l’autre, je n’ai pas de problème. Il y a parfois des dérives, des gens qui profitent de leur anonymat pour déverser leur haine. C’est triste pour eux. Je préfère voir le positif et remercier les autres supporters pour leur bienveillance et leur respect dans les échanges. Collectivement, je nous souhaite des jours meilleurs pour qu’on retrouve enfin nos Girondins, notre club au plus haut niveau.

Allez Bordeaux !

Merci beaucoup Thibaud 😉 !

Retrouvez les épisodes précédents :

1 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #1] Julien Bée : “Ah ça… des amis évidemment mais j’ai surtout rencontré ma femme au virage Sud en 2003”

2 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #2] Tuturlebordelais : “Le match fou à Monaco quand on gagne 4-3, même mes grands-parents étaient en extase !

3 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #3] Fabcgb : “La communauté du FCGB est très bonne de sympathie”

4 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #4] evlafcgb : “L’OM, leur seum est dans mes veines à tout jamais avec ce 4-1 à domicile”

5 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #5] UltraDJ33 : “Je garde le moral, je me dis qu’à un moment donné ça va revenir et que nous sommes les Girondins de Bordeaux”

6 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #6] Nell : “Si on buvait un coup à chaque pion encaissé on serait tous alcooliques actuellement”

7 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #7] Scap-man : “Il m’avait offert une écharpe des UB87, j’ai craqué à ce moment là”

8 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #8] Lisa : “Quoi qu’il arrive on restera supporters pour toujours”

9 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #9] Jean Claude : “On reviendra au sommet, je vous assure Bordeaux ça peut être un pétard qui n’attend plus qu’une allumette”

10 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #10] GavéGirondins : “Giresse était le patron de ma grand-mère et tout le monde à la maison soutenait les gigis”

11 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #11] Makiti40 : “J’arrive à relativiser et je me dis que de jours meilleurs viendront”

12 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #12] Ultr@marin971 : “Mon grand-père, Jacques Persillon, était un ancien joueur des Girondins dans les années 40”

14 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #14] Anaïs : “J’étais au collège du Haillan, dans la classe des jeunes footballeurs formés aux Girondins dont Gaëtan Laborde”

15 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #15] Alex : “C’était la fiesta non stop sur Bordeaux pendant 48h”

16 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #16] Damien Rabois : “Le quart de finale de Ligue des Champions contre Lyon qu’on aurait dû gagner, on a raté quelque chose cette année là”

17 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #17] Eric Dagrant : “Je pleure et je m’oblige à écouter Kendji Girac en plus”

18 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #18] Hyacinthe : “J’avais vu le dernier match à la patinoire avec mes parents et après on avait été à Lescure pour féliciter les joueurs”

19 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #19] Fib Fab Feub : “Ulrich Ramé, le joueur qui m’a donné envie de jouer gardien de but”

20 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #20] Sébastien : “Ma première venue au Stade de France lors de la finale de Coupe de la Ligue Bordeaux – Lyon, avec la fameuse mitraillette d’Henrique”

21 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #21] ManuHoarau : “J’ai été pris immédiatement dans le truc, sans toutefois comprendre que je venais de trouver mon véritable club de cœur3

22 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #22] Branque33 : “Tous les grands clubs renaissent un jour, nous renaîtrons”

23 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #23] Marion : “Ma première fois au stade j’avais 6 ans, on avait fais le déplacement en famille depuis le Pays Basque”

24 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #24] Jim Maurel : “Mon oncle m’a donné la passion des Girondins en m’amenant voir des matchs”

25 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #25] Ghiles Grd : “J’espère que les supporters resteront toujours fidèles et derrière le club car c’est un club historique”

26 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #26] Menehem02 : “Le jour du sacre à Caen, le fan club local de l’OM avec qui nous avions suivi durant 9 mois ce mano à mano, m’avait réservé une haie d’honneur”

27 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #27] Tony : “Je regarde les matchs en famille, avec mes deux petites de 7 mois et ma femme”

28 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #28] Nicolas Fcgbfan : “Mon frère s’était confectionné un drapeau tellement grand que les gens râlaient derrière”

29 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #29] Alexandre Mainvielle : “Peu importe où nous serons, je veux que ce club garde son identité historique en Europe et dans le Monde”

30 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #30] Cris Paolo : “Mon frère le plus jeune était rentré dans la mairie et au balcon avec des joueurs”

31 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #31] Flom24 : “J’étais présent pour “Adieu Lescure”, une après-midi et soirée riches en émotions”

32 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #32] Recruteur66 : “Je suis scout professionnel depuis 16 ans et j’ai exercé mon métier aux Girondins”

33 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #33] Giron_Dingue : “Sans savoir pourquoi, la passion pour le club a débuté ce soir là, j’avais 10 ans”

34 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #34] Laurent Bellion : “Inadmissible de rentrer sur un terrain avec ce maillot et ne pas se donner a 100%”

35 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #35] Valentin Sauviac : “Au Virage Sud, on devient tous frères. Sauter dans les bras d’un mec qu’on ne connaît pas lorsque l’on plante un but… Y’a quoi de plus beau sérieux ?”

36 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #36] Vavasazzo : “Mon grand frère m’avait dit, si tu n’es pas pour Bordeaux tu n’es plus mon frère”

37 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #37] Clarisse : “J’ai fais la promotion des maillots 2021/2022 et du coup j’ai ma tête dans les 2 boutiques”

38 Girondins4Ever – [Paroles de supporters #38] BobbyScuit : “Je suis abonné depuis mes 18 ans. Il me fallait le permis pour aller au stade”

39  Girondins4Ever – [Paroles de supporters #39] Protin : “Je ne me suis jamais mis à genoux dans un stade mais ce jour-là, sur le côté gauche du Virage Sud à Lescure, je l’ai fait”