Jean-Marc Ferratge : “Pour qu’il y ait une suite, il faut que les joueurs, qui sont sur le terrain, aillent chercher les ressources et se fassent mal”

Sur France Bleu Gironde, Jean-Marc Ferratge, l’ancien joueur des Girondins, s’est projeté sur la prochaine rencontre de Bordeaux, qui recevra Montpellier dimanche à 15 heures.

« Ce n’est pas le dernier virage tant que mathématiquement tout est possible. On peut toujours espérer. Mais maintenant tous les matches seront comme celui-là, ce ne sera pas que ce match. Il reste dix matches, c’est 30 points, et tous les points vont compter, que ce soit Montpellier ou Lille après, même à l’extérieur… ça comptera si on en prend de suite. Si on passe encore deux-trois matches sans prendre de points, ça va devenir de plus en plus compliqué. Donc c’est sûr que ce match contre Montpellier est important, mais les autres le seront aussi. Pour qu’il y ait une suite, il faut que les joueurs, qui sont sur le terrain, aillent chercher les ressources et se fassent mal. Peut-être qu’ils passent outre certaines choses ! Parfois, on parle de l’entraineur, mais ce sont les joueurs qui sont sur le terrain. J’ai été entraineur, et parfois on se dit ‘ça, ce n’était pas du tout prévu, mais ils l’ont fait’, et on ne s’y attendait pas. Même dans la tactique qui est prévue, il y a un imprévu négatif, et parfois un imprévu positif ».

L’ancien bordelais a fini par un message aux joueurs actuels :

« Osez des choses, faites des choses, jouez, parce que vous avez les qualités ! Vous avez les moyens, vous les avez exprimés lors des matches et à un moment donné il n’y a plus rien. C’est à eux de se motiver et d’aller chercher les choses ».

Retranscription Girondins4Ever