Nicolas Morin : “A l’automne, plusieurs joueurs importants de l’effectif étaient montés au créneau en interne pour se plaindre de la préparation physique”

Sur ARL, le journaliste France 3 NoA, Nicolas Morin, a pointé du doigt les problèmes physiques des Girondins de Bordeaux, et aussi le problème mental qui peut être solutionner par l’entraineur bordelais David Guion.

« Déjà, il y a un problème physique, clairement, dans cette équipe, et depuis des mois. A l’automne, plusieurs joueurs importants de l’effectif étaient montés au créneau en interne pour se plaindre de la préparation physique et du préparateur physique qui n’était pas au niveau de ce qu’on attend d’une équipe professionnelle en Ligue 1. Il y a longtemps eu un problème physique, même si Gérard Lopez dit que non. Toujours est-il que David Guion, quand il est arrivé, il les a d’abord fait bosser physiquement, donc cela voulait dire quelque chose. Ensuite mentalement, oui, forcément. Mais David Guion, qu’on connait peu, c’est quelqu’un qui a des diplômes de préparation mentale. Il est allé au-delà d’un entraineur de Ligue 1. Il sait discuter, c’est pour ça qu’il a multiplié les entretiens individuels depuis qu’il est là. Il va chercher les ressorts chez chacun des joueurs, pour savoir sur quoi appuyer, pour que les joueurs se libèrent. Un préparateur mental, sur le principe, je trouve ça fondamental dans une équipe, mais qui arrive comme ça… Je pense qu’il faut beaucoup plus de temps pour arriver à redresser la situation. En revanche, je fais confiance à David Guion à ce niveau-là. J’ai eu des échos de sa manière d’aborder les joueurs, de ses discours, de l’impact psychologique qu’il peut avoir auprès d’un groupe : c’est très intéressant. Après, est-ce que les joueurs vont arriver à se libérer, du contexte, de poids de l’histoire de Bordeaux… Ils ne voulaient pas être la première équipe à perdre contre Marseille, c’est fait. Ils ne veulent pas être la première équipe à descendre en Ligue 2 sportivement depuis 60 ans… Ils doivent éviter ça. La pression est écrasante, mais je pense que David Guion a les clés pour redresser la situation. Est-ce qu’il aura le temps, ça c’est un autre débat. Je pense qu’il est arrivé trop tard et qu’il fallait changer début janvier. C’est peut-être le temps qui va lui manquer ».

Retranscription Girondins4Ever