Elie Baup : “Ce sont des moments où il faut s’investir dans le club à 100%. Là, vous ne pouvez pas dormir”

Sur ARLElie Baup a été interpellé sur le fait que les Girondins de Bordeaux prenaient toujours beaucoup de buts, mais que désormais ils n’arrivaient plus à marquer. Pour l’ancien coach bordelais, il n’y a pas forcément qu’un facteur à retenir. Il faut en tout cas garder un cap, et s’y tenir, pour avancer.

« Il n’y a pas un vrai projet, tout le monde ressent ça. Si on doit disséquer en disant ‘un jour on défend mal, un jour on attaque mal, un jour il y a un problème psychologique, physique, le gardien qui relance mal…’. Non. Il faut avoir un vrai projet collectif, un vrai projet de jeu, et le travailler. Il faut s’y tenir. Il faut aussi avoir un accompagnement psychologique très réconfortant et très positif pour faire une unité. Il y plein de moyens pour ça, des rencontres amicales, des stages… Ce sont des moments où il faut s’investir dans le club à 100%. Là, vous ne pouvez pas dormir quand vous êtes président, quand vous êtes dans l’encadrement, quand vous êtes entraineur, kiné… Il faut être près des joueurs, qu’ils se lâchent, qu’ils se libèrent, qu’ils ne pensent qu’à une chose : défendre ce maillot et aller chercher des points. C’est un combat permanant de tous les jours. Marquer des buts, en encaisser, ce ne sont que les conséquences du travail qu’il y a derrière ».

Retranscription Girondins4Ever