Elie Baup : “Vous n’avez que des nouveaux joueurs et ils ne savent pas où ils ont mis les pieds, ou alors ils ne s’attendaient pas à ça… Les problèmes d’argent, pas de résultats : c’est une complexité incroyable”

Sur ARLElie Baup s’est exprimé sur cette 20ème place des Girondins de Bordeaux, pour laquelle les joueurs n’étaient pas préparés, programmés, ou avertis.

« Gregersen, Marcelo, Ahmedhodzic, Mensah, Guilavogui, Ignatenko, Fransérgio, Elis… Tous ces gars viennent d’arriver. Les mecs sont venus pourquoi ? On leur a peut-être dit qu’ils venaient pour être européens, je n’en sais rien, et les gars sont les premiers surpris, ils ne savent pas à quoi s’attendre… On ne peut pas savoir, avec un recrutement comme ça, aussi imposant, vers quoi on allait tendre… Après, il y a toujours ces problèmes financiers à régler. Je ne vois ça que de l’extérieur, mais on essaye de trouver des solutions en prêtant des gars, en diminuant de salaires, en sortant des joueurs parce qu’ils ont un trop gros salaire… Cela tourne toujours autour de problématiques… Comment voulez-vous avoir la tête… Vous n’avez que des nouveaux joueurs et ils ne savent pas où ils ont mis les pieds, ou alors ils ne s’attendaient pas à ça… Les problèmes d’argent, pas de résultats : c’est une complexité incroyable. C’est tout un projet qui est remis en cause ».

Ce grand nombre de joueurs, de toutes nationalités, laisse penser que le trading n’est pas une solution viable, en tout cas dans notre cas, à cet instant T. Aurait-il valu descendre en Ligue 2 la saison dernière ?

« C’est une fuite en avant quelque part, et on le sent, à un moment donné, que la catastrophe arrive… Jean-Didier Lange a connu ça à une autre époque, qu’il valait mieux redescendre l’année dernière, remettre tout à plat, repartir sur un projet, remettre certaines idées dans la formation, pour essayer de repartir vers quelque chose de constructif collectivement au niveau du club. Essayer de remettre tout à plat, quitte à descendre et après lancer un vrai projet, pour remonter progressivement… Là, la situation est très complexe, avec des joueurs prêtés, en essayant de faire le maximum d’économies ou de ne pas faire jouer les joueurs avec les plus gros salaires, etc… Tout ce qui se passe est une fuite en avant par rapport à une situation qui irrémédiablement va retomber sur tout le monde ».

Retranscription Girondins4Ever