Laurent Friconnet : “Pour jouer au haut niveau, il faut être un athlète”

Laurent Friconnet, le préparateur physique des U19 des Girondins de Bordeaux, a expliqué ses missions au sein du club, et notamment auprès du groupe de Romain Ferrier et Rio Mavuba.

« Cela fait cinq ans que je suis aux Girondins de Bordeaux. Depuis trois saisons, je suis en charge plus spécifiquement de la préparation physique avec le centre de formation et la catégorie U19 Nat. J’ai plusieurs missions par rapport à mon poste de préparateur physique. La première est d’essayer de planifier dans le temps le développement des qualités physiques, en lien avec le projet de jeu du coach et qu’on a à l’Académie. La deuxième mission est de prévenir les blessures. Pour ça, soit on adapte le travail, on l’individualise par rapport aux antécédents des joueurs… Après, on sait aussi quelles sont les pathologies en foot, donc on essaye de rendre les joueurs le plus autonome possible par rapport à ça, et leur apporter le maximum de billes sur les pré-séances, les échauffements aussi, dans un cadre un peu plus dirigé, pour éviter les blessures. Et enfin, le troisième point, c’est le suivi quotidien et à plus long terme de la charge d’entrainement, soit pour la charge interne par rapport au ressenti du joueur, ou par rapport à certaines données comme la fréquence cardiaque, ou sur des outils, la charge externe, grâce au GPS, pour analyser les performances de chaque joueur. Il est évident que quand on est jeune, on n’a pas un objectif de résultats immédiat, donc l’objectif de développement est à long terme. On essaye de développer les qualités physiques pour qu’ils deviennent des athlètes. Pour jouer au haut niveau, il faut être un athlète, il faut avoir au moins une qualité forte. Cela ne veut pas dire qu’on n’est pas des compétiteurs, qu’on ne souhaite pas gagner tous les matches, mais on essaye de développer les qualités physiques pour qu’ils deviennent des athlètes ».