Claire Lavogez : “Je resterai toujours ambitieuse, même si elle ne m’appelle pas. On croise les doigts même si ça fait un petit moment maintenant”

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Claire Lavogez, joueuse des FCGB Women, s’est exprimée sur l’équipe de France.

On se dit que l’aventure en équipe de France peux recommencer. Est-ce que c’est votre cas ?

 

“Oui forcément. Moi mon dernier match c’était l’Euro 2017. C’était encore avec Olivier Echouafni. C’est vrai que depuis que c’est Corinne Diacre à la tête de l’équipe de France, je n’ai jamais été appelée. Bien sûr que j’y pense tous les matins, ça fait partie de notre métier c’est comme ça. D’y penser, d’être ambitieuse surtout et je resterai toujours ambitieuse, même si elle ne m’appelle pas. On croise les doigts même si ça fait un petit moment maintenant… Je me suis un petit peu fait une raison mais bon, on verra bien.

 

Claire a eu deux sélectionneurs liés aux Girondins de Bordeaux. Philippe Bergeroo, sélectionneur des A  et Gilles Eyquem, sélectionneur des U19.

 

Philippe Bergeroo, c’était juste incroyable. C’était vraiment LE sélectionneur. C’était comme un papa. Et personnellement, je le remercie pour tout ce qu’il a fait pour moi. Gilles Eyquem était un peu plus dur avec moi. Mais je pense que c’est parce qu’il voulait. Que je réussisse.

Source LePoint

 

Gilles Eyquem, ancien joueur des Girondins de Bordeaux, et donc ancien sélectionneur de Claire Lavogez, était l’invité surprise dans l’émission. Vous étiez un entraîneur exigeant ?

 

“Oui, je crois que c’est le rôle d’un sélectionneur, surtout en équipe de jeunes. C’est de préparer toutes ces jeunes filles un jour à pouvoir espérer atteindre les A. Mais je crois que derrière cela a bien fonctionné pour Claire et c’était mérité.”

 

Ils ont d’ailleurs un titre de Champion d’Europe des U19 en commun.

Gilles Eyquem :

“Ce sont d’excellents souvenirs puisque c’était mes début dans le foot féminin à ce niveau-là. Et effectivement avec Claire on a démarré ensemble puisque c’est en 2012 que j’ai pris le groupe et dès la première année, un titre de champion d’Europe à l’été 2013. Donc c’était magnifique. Puis une Coupe du Monde derrière au Canada. Donc c’était vraiment des moments et des supers souvenirs.”

 

Claire finira 3ème meilleure joueuse de cette Coupe du monde.

 

“Oui, j’avais eu de la chance d’avoir ce trophée individuel”

 

Retranscription Girondins4Ever