Jérôme Rothen : “S’il est bon, il va fermer la bouche à tous ceux qui l’ont attaqué”

Screen La Cabine à Speak / Florian Sabathier

Jérôme Rothen a réagi au fait que David Guion fasse jouer Benoit Costil lors de la prochaine rencontre des Girondins de Bordeaux face au LOSC. Pour lui, la seule réponse du gardien bordelais vis-à-vis des accusations de racisme sera le terrain.

« On est d’accord, avec l’expérience de joueurs qu’on a eue, que s’il est apte, il faut qu’il joue. Normalement, il doit surmonter ça. Ce sont des périodes qui n’arrivent pas souvent dans une carrière, et quand elle arrive, tu prends une grosse claque dans la tête. Benoit, le connaissant très bien aussi, et pour avoir échangé avec des proches de sa famille dernièrement, bien sûr qu’il est touché. Quand tu es touché comme ça, c’est difficile de ne te concentrer que sur le rectangle vert. Malheureusement, la seule issue qu’il a pour se sortir de la tête toutes ces histoires, c’est le rectangle vert. S’il est bon, il va fermer la bouche à tous ceux qui l’ont attaqué. Alors, attention, c’est dur, parce qu’il ne faut pas leur donner à manger. Cela veut dire que s’il joue samedi et qu’il n’est pas bon, ils vont encore parler. Par contre, s’il est bon et que Bordeaux arrive à se remettre dans le droit chemin – et c’est son devoir, son obligation en tant qu’homme important de Bordeaux – je peux te dire que ça va lui faire du bien et que ça va fermer des bouches à pas mal de monde. Je lui souhaite de faire ça. Et surtout, il fallait une chose : qu’il ne donne pas raison à tous ceux qui ont voulu qu’il prenne la porte de sortie. Il faut qu’il se concentre jusqu’à la fin de son contrat, je lui souhaite d’être bon ce week-end ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever