Pascal Olmeta : “Quand tu sais que tu es bien dans tes chaussures, et bien tu vas au charbon et tu te défonces pour ton club, même s’il y en a qui ne t’aiment pas !”

Pascal Olmeta est revenu sur la décision de David Guion de probablement titulariser Benoit Costil avec les Girondins de Bordeaux face à Lille samedi.

« Heureusement qu’il va titulariser Benoit Costil… Je n’admets de personne qu’on attaque des gardiens de but, qui plus est des grands talents comme ça. Quand j’entends ‘racisme’, oh les gars, nous, dans les vestiaires, c’est comme les gamins d’aujourd’hui, il n’y a pas de racisme, il n’y a pas de couleurs… On déconne sur tout, on peut déconner – je ne vais pas le dire, il y a des enfants qui nous écoutent – mais il n’y a pas de racisme. Il faut qu’on arrête ça là, ce n’est pas possible… Les messages qu’on doit faire passer… Il faut arrêter ! C’est un coup monté, cela fait mal aux familles… Oh, quand tu es sur le terrain, que tu te défonces pour ton maillot, pour ton équipe, et que tu espères t’en sortir… Bien sûr qu’il faut le faire jouer ce week-end contre Lille ! ».

L’ancien portier donna un exemple vécu lors de sa carrière.

« Je jouais à Lyon – bon, il est arrivé ce qui est arrivé, les joueurs n’ont jamais été solidaires avec moi – je sortais d’une garde à vue, et je jouais le lendemain devant 30000 personnes… Et alors ? Quand tu sais que tu es bien dans tes chaussures, que tu te regardes le matin dans la glace et que tu fais le sourire à tes enfants, que tu ne dois rien à personne, et bien tu vas au charbon et tu te défonces pour ton club, même s’il y en a qui ne t’aiment pas ! Si on est fort, ensemble, on peut s’en sortir ! ».

Jean-Michel Larqué de son côté donna son avis sur le sujet.

« Pourquoi c’est sorti au moment où cela va le plus mal pour les Girondins ? Ce n’est pas innocent ma question… Quand tu prends ça dans la tronche après une défaite, que tu es dernier, que tu es à la ramasse, que tu galères… Tu te prends ça dans la tête, et ça doit être quand même très, très, très compliqué ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever