Cyril (Débriefeur Gold FM) : “Cela fait plaisir de voir une équipe solidaire, qui a tenu collectivement. Je suis très content de voir le comportement de cette équipe”

Dans Les Débriefeurs sur Gold FM, Cyril est revenu sur le contenu du match à Lille, comptant pour la 30ème journée de championnat de Ligue 1. On a aperçu une équipe très solidaire et très solide.

 

“On a senti quelquefois que ce n’est pas passé loin. On est pas passé loin de craquer et on sent quand même que ce n’est pas très très solide dans les têtes et qu’à tout moment, ça peut retomber. Mais cela fait plaisir de voir une équipe solidaire, qui a tenu collectivement. Je suis très content de voir le comportement de cette équipe, franchement, ça fait plaisir. C’est peut-être la première fois en 2022 où j’ai tenu un match entier sans bailler et en même temps, pas excité mais intéressé par le match. Et ça fait plaisir de voir que les joueurs ce soient remobilisés. Comme quoi ces 15 jours de trêve nous on fait du bien.”

 

Puis le Débriefeur a évoqué le match face à Metz, une sorte de finale où il faudra absolument battre cette équipe pour y croire encore.

 

“Cela se joue contre Metz mais ça se joue aussi sur les matchs d’après. C’est vrai que mathématiquement on n’est pas encore descendus. Gagner contre Metz ce serait la première étape. Derrière il faudra enchaîner et ne pas perdre, continuer et enfin avoir une dynamique positive cette saison, ce qu’on n’a pas réussi à faire. Après, Clermont moi la grosse différence que je vois c’est que contre Clermont c’était un match nul mais pas un résultat positif dans l’état d’esprit dans la manière de jouer. Là contre Lille, même si c’est défensif on a senti une évolution même si tous les joueurs n’ont pas répondu présent. Il y a quand même des joueurs qui ont répondu présent. Je pense à Medioub, des joueurs sur qui on va pouvoir compter et sur qui Guion va pouvoir compter et mettre fin à cette spirale négative. Il va pouvoir modifier pas mal de choses je pense contre Metz. Contre Lille c’était une composition inédite, on se disait que c’était peut-être le pire 11 au début du match. Lille ne nous a pas respecté, il faut le dire. Ils se sont vus gagner avant même d’avoir joué le match c’est indéniable. Dans leur comportement sur le terrain sur la première mi-temps, ils ne nous ont pas du tout respecté. Donc, ça fait du bien de voir des hommes qui se sont battus et je suis content de voir des comportements de joueurs. Un peu de fierté ça m’a fait du bien et je peux croire de nouveau un petit peu au maintien. Parce que la fierté et l’honneur, c’est vraiment le minimum pour un club qui joue le maintient. Et le fait d’en avoir montré contre Lille ça apporte quelques éléments.”

Le podcast de l’après-match :

Point G – le podcast sur les Girondins de Bordeaux (audiomeans.fr)

 

Retranscription Girondins4Ever