Jérôme Rothen : « Bordeaux est un club légendaire. Le championnat de France sans les Girondins de Bordeaux, c’est une catastrophe ! »

Sur RMC, Jérôme Rothen a lancé un appel aux anciens joueurs des Girondins de Bordeaux, afin qu’ils se mobilisent, avec les supporters, pour essayer dans cette dernière ligne droite de faire basculer le club en Ligue 1. Un message touchant de l’ancien milieu de terrain parisien/monégasque, qui a toujours clamé sa sympathie pour les Girondins, club qui a baigné son enfance.

« Je reproche aux anciennes gloires bordelaises de ne rien faire pour faire changer et évoluer les choses aux Girondins de Bordeaux. Ce club est en train de dégringoler. Quand tu ne gagnes pas un match depuis un certain temps et que tu n’as que 27 points après 36 journées, je ne vois pas comment ce club peut espérer se maintenir… Il y a un problème depuis le début de l’année, et ils vont arriver quasiment à 100 buts encaissés sur l’année, c’est quand même incroyable. Ce club est parti en vrille totalement. Alors, il n’y a pas que cette année, en effet, mais là c’est la pire année. L’année dernière on n’était pas loin de voir la dégringolade, et ils se sont repris. Ils n’ont pas fait ce qu’il fallait sportivement pour essayer d’apporter du renouveau. Ils se sont plantés du début jusqu’à la fin. A partir de là, je suis désolé, quand tu prends ces décisions-là, que ce soit l’équipe dirigeante ou le staff technique, les joueurs… A un moment, il y a des anciens, et c’est ce qui fait la force des clubs légendaires. Bordeaux est un club légendaire. Je ne suis pas proche des Girondins de Bordeaux, j’ai juste été éduqué dans le foot avec les Girondins de Bordeaux, avec le FC Nantes, avec l’AS Saint-Etienne… Ces trois clubs, ça fait mal au cœur de les voir dans cette situation-là, même si Nantes ça va mieux. Il y a deux grands clubs qui sont en passe de dégringoler en Ligue 2 quand même. Je me dis que quand vous faites partie des légendes d’un club comme Bordeaux, qui a une marque qui dépasse nos frontières, je suis désolé… Cela veut dire qu’il y a des joueurs charismatiques qui sont passés par là, qui ont fait gagner les Girondins de Bordeaux. Il y en a plein ! Jean Tigana, Alain Giresse… Les souvenirs de Bordeaux quand j’étais gamin, c’est ces joueurs-là ! On ne les entend pas ! Je ne dis pas qu’ils auraient fait la différence, mais quand il y en un, un deuxième, un troisième, un quatrième, un cinquième, qu’ils forment une sorte de révolte… Je peux te dire qu’ils vont être entendus ! La mairie, qui avait donné son avis sur la reprise du club… Le maire qui est soi-disant proche des Girondins, vous l’avez entendu se révolter ? Essayer de prendre des anciens pour créer quelque chose… Il y a les supporters, en effet, on les a fait vite taire, et ils sont partis un peu en vrille ces derniers temps en s’en prenant à certains joueurs. Même si c’est mon pote Benoit Costil, je pense qu’ils ont fait une grosse erreur, et que c’était néfaste pour l’ambiance collective et pour la réussite de ce club. Mais les supporters, aujourd’hui, c’est la même chose. Pourquoi ils n’ont pas essayé de rassembler ?! Il y a des anciens, je suis désolé, qui se révoltent avec les supporters dans d’autres clubs. A Bordeaux, ça aurait dû être le cas déjà il y a quelques mois. Le club va dégringoler en Ligue 2 et ce que je sais, de source sûre, c’est que s’ils ne remontent pas directement, c’est la mort de ce club. C’est un coup de gueule que je passe sur les anciens, mieux vaut tard que jamais. Allez-y ! Putain ! Le championnat de France sans les Girondins de Bordeaux, c’est une catastrophe ! ».

Retranscription Girondins4Ever