Antoine Kombouaré : « J’ai choisi des clubs comme Lens en L2, Guingamp plutôt que Bordeaux »

Dans Presse-Océan, l’entraineur du FC Nantes, Antoine Kombouaré, qui vient fraichement de remporter la Coupe de France face à Nice (1-0), a évoqué le fait d’être aujourd’hui reconnu pour son travail en étant nommé aux trophées UNFP. Pour rappel, Antoine Kombouaré a sauvé Nantes la saison dernière de la relégation, en remportant l’année suivante la Coupe de France. Le coach nantais explique qu’il a choisi de ne pas signer aux Girondins de Bordeaux par exemple, mais que cela ne remet pas en cause sa carrière et son parcours.

« Les trophées UNFP, c’est une grande fierté. C’est valorisant car ce sont mes collègues qui votent. Est-ce qu’à un moment je ne me suis pas assez senti estimé ? Peut-être mais c’est de ma faute : je n’ai jamais été carriériste, je vais là où souffle le vent, où je sens de bonnes ondes. J’ai choisi des clubs comme Lens en L2, Guingamp plutôt que Bordeaux. Mais je le redis, je suis un privilégié. Je suis reconnaissant car les supporters sont derrière moi. Ils sont heureux et, du coup, je me sens utile. Aujourd’hui, de savoir que pendant deux-trois jours ou une semaine, les gens vont oublier leurs problèmes, je sais pourquoi je fais ce métier. Après, j’ai beaucoup d’expérience, je prends du recul. Ce sont les mêmes qui l’année prochaine, si je suis encore là, me diront de dégager. N’empêche qu’aujourd’hui, je suis très heureux, très touché. Il y a cette communion, ce partage, il faut en profiter ».

Nous devons avoir au moins cet exemple en tête : en étant proche du néant, l’on peut remonter vite. Bordeaux devra s’en inspirer.