Giovanni Castaldi : « On a déchiqueté ce club »

Giovanni Castaldi est revenu sur la dernière défaite des chèvres des Girondins de Bordeaux face à Angers.

« Oui, c’est fini pour Bordeaux. Ce match face à Angers laisse des regrets parce qu’Angers n’était vraiment pas bien. Ils font une seconde partie de saison catastrophique. Ils n’avaient plus gagné depuis un moment… C’est terrible. Là, il y avait l’opportunité, et cela s’accumule aux scénarios de Nantes qui était absolument dingue, mais également à celui de Saint-Etienne… Tu te dis qu’il n’y a rien qui peut sauver les Girondins de Bordeaux. Il y a évidemment un problème de niveau d’effectif, ça, il n’y a pas de souci. Mais je pense que quand le mal est aussi profond… Ce n’est pas une équipe qui devrait être dernière de Ligue 1, cela veut dire que tout ce qui se passe derrière… On est en mesure, en tant qu’observateurs, suiveurs, journalistes, de savoir des choses. Mais je pense qu’on n’imagine pas à quel point ce club, depuis plusieurs années – et pas seulement depuis que Gérard Lopez est arrivé, mais depuis King Street etc – est complètement hors-sol. Les politiques salariales, de recrutement, au niveau des employés… Tout est complètement fou. On a déchiqueté ce club, il n’y a plus d’humanité, plus rien ».

Pour lui, la descente en Ligue 2 pourrait faire que Bordeaux descente bien plus bas.

« Il faut juste rappeler que la descente de cette année est déterminante puisque pour remonter, l’année prochaine, il n’y aura que deux montées pour quatre descentes […] S’il n’y a pas quelqu’un qui retire le club à Monsieur Gérard Lopez en faisant une vraie proposition financière… Evidemment, il y aura un dépôt de bilan. A un moment, je pense que Gérard Lopez, dans tout ce qu’il fait pour le club, je ne sais pas s’il va suivre… »

RTL

Retranscription Girondins4Ever