Vikash Dhorasoo : « L’entraîneur, je le trouve quand même complètement abattu alors qu’il y a six points à prendre »

Dans L’Equipe de GregVikash Dhorasoo, consultant, s’est exprimé suite à la conférence de presse d’avant le match face à Lorient, de David Guion.

 

« L’entraîneur je le trouve quand même complètement abattu alors qu’il y a six points à prendre, on ne sait pas ce qui peut se passer. Il faut aller chercher les six points normalement, peut importe ! Lui, son rôle d’entraîneur c’est de dire à son équipe qu’on va se sauver. »

Karim Bennani a tenu à réagir lui aussi.

« Et c’est toute l’attitude de David Guion, sans le stigmatiser ni l’incriminer, qui est arrivé le pauvre, encours de route, sur un bateau qui était déjà en train de couler, le Titanic bordelais. Le problème de David Guion, la semaine dernière juste avant son match (à Angers), il donne une interview où il dit ‘non non, on n’a pas la pression mais oui on sait qu’il y a de l’enjeu sur ce match’, vraiment ce sont ces mots ! Mais à quel moment il n’avait pas la pression ? Le club est en train de mourir ! Le club risque de descendre officiellement ce week-end. On se rappelle que Mercredi dernier, Bordeaux était virtuellement relégué après 45 minutes, lors du match Nice – Saint-Etienne. Honnêtement, il y a 4 points d’écart entre Saint-Etienne et Bordeaux, il faudrait que Saint-Etienne ne gagne pas, ne fasse un meilleur résultat que Bordeaux ce week-end et il restera encore une journée derrière. Je pense même que David Guion le sait que c’est mort et que les joueurs le savent aussi. Cela va être très compliqué, la fin de saison risque d’être très longue pour les bordelais. »

Bruno Salomon :

« Pour rebondir sur David Guion, c’est quand même assez fou, ce sera une victime collatérale finalement de cette descente. C’est quand même un éducateur, un entraîneur qui a fait du super boulot à Reims, qui sort de là auréolé de certaines choses. Tu te dis que ça va peut-être le faire mais Bordeaux l’a pris trop tard, il n’a pas fait son choix de mercato d’hiver. Ils ont empilé des mecs comme ça pour tenter de se sauver. Je pense que c’est l’une des victimes et quand il voit le bourbier, effectivement dans son discours tu n’as pas envie d’aller à la guerre avec lui pour les deux derniers matchs. »

La Chaine L’Equipe

Retranscription Girondins4Ever