Michaël Ciani : « Hwang Ui-Jo a eu des occasions ultra franches, on ne peut pas les appeler autrement »

Michaël Ciani s’est exprimé sur le manque d’efficacité de l’attaquant des Girondins de Bordeaux face à Lorient, et notamment Hwang Ui-Jo.

« C’était un match maigre en occasions. On s’attendait à des Girondins qui allaient enflammer cette rencontre, prendre des risques offensivement. Mais il y a eu très peu de frappes cadrées ou surtout dangereuses. On a vu des tentatives de part et d’autre. Les Girondins ont essayé de garder la balle en fin de seconde, mais ils n’ont pas su être dangereux finalement. Il faut souligner aussi la solidité défensive de Lorient, qui a défendu en équipe, et qui a su contrer toutes les offensives bordelaises. Hwang Ui-Jo a eu des occasions ultra franches, on ne peut pas les appeler autrement. Des occasions qui d’habitude font mouche avec lui. Sur ce genre d’occasion, il est normalement décisif. Peut-être qu’avec l’envie de trop assuré, il a manqué de maitrise. Il y a aussi un manque de confiance parce que cela fait longtemps qu’il n’a pas mis le ballon au fond des filets donc forcément, dans cette situation-là, c’est très compliqué d’être décisif ».

L’ancien défenseur bordelais parla également de l’implication de Jaroslav Plasil. 

« Jaroslav Plasil est un joueur avec qui j’ai pu évoluer depuis quelques années, un joueur attaché à ce club. On a vu face à Angers à quel point il était touché, il porte les Girondins de Bordeaux dans son cœur. On imagine la souffrance qu’il a de voir son équipe à cette position-là, dans cette difficulté ».

Prime Vidéo

Retranscription Girondins4Ever