Johann (Débriefeur Gold FM) : « Il est arrivé, il a annoncé Top 10, on va retrouver du jeu, on va retrouver si et là et en fait, c’est le contraire. Ce sont de belles paroles »

(Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

Dans Les Débriefeurs sur Gold FM, Julien est revenu avec Johann sur les choix des entraîneurs de la part de la direction.

 

« Concernant David Guion, il n’a pas fait mieux que Vladimir Petkovic, il a même fait pire parce qu’il a fini de nous enterrer. Par contre ce que je peux noter c’est la direction. Il y a un gros problème avec cette direction et il y a juste à voir contre Lorient, il était où Gérard Lopez ? Il était où Gérard Lopez ? Il n’était pas au stade. Il y avait Admar Lopes qui était là mais pas le Président des Girondins de Bordeaux. C’était quand même le match, encore une fois de la survie, mais c’était LE match de la survie et il n’était pas présent. Il est en train de se mettre, même s’il l’avait déjà fait, une grosse partie du public à dos. Il y a aussi les banderoles qui sont sorties, plutôt hostiles à son égard. Moi la question que je me pose aujourd’hui c’est : Comment Gérard Lopez peut revenir la bouche en cœur et dire je repars en Ligue 2 avec vous, on va reconstruire, on va repartir ensemble ? Le dégât qu’il a mis, même si ce n’est pas lui qui a commencé à mettre cette pagaille aux Girondins, il est arrivé, il a annoncé Top 10, on va retrouver du jeu, on va retrouver si et là et en fait, c’est le contraire. Ce sont de belles paroles et les supporters aujourd’hui, les amoureux de football que l’on est tous, on ne veut pas de belles paroles on veut des actes. Il n’y a pas eu d’actes cette saison, il s’est trompé de fond en comble. Donc soit il fait table rase et il reconstruit tout à zéro, soit on accepte que Gérard Lopez nous ait entourloupé et on repart comme ça. Moi à titre personnel, aujourd’hui Gérard Lopez je n’en veux plus. Maintenant entre les actes et la parole c’est autre chose. S’il n’y a que lui pour nous sauver devant la DNCG, alors on devra faire avec mais à titre personnel, ce qu’il nous a fait… Les prises de positions, le fait qu’il soit resté discret sur des sujets super importants, pas plus tard que l’histoire du futsal… Il n’y a eu aucune prise de conscience de la direction depuis… C’est quand même grave, ce sont des actes graves. Contre Lorient, on a quand même Yacine Adli sur la feuille de match, même s’il n’est pas rentré. Il y a plein de choses comme ça qui font que le direction s’est aussi grave trompée et je n’ai plus confiance en Gérard Lopez. Il nous annonce qu’il sera là en Ligue 2, soit déjà sur ton siège contre Lorient et après on en reparle. Il n’est pas là, il ne fait aucunes annonces… Si ça se trouve le mois prochain on apprendra qu’il baisse les bras car il aura trouvé une entourloupe pour nous dire que Fortress ne veut plus de lui, je ne peux plus rester à la tête du club… Je m’y attends donc par rapport à tout ça je suis franchement remonté et énervé.« 

 

Retranscription Girondins4Ever

 

Le podcast de l’après-match :